Avatar, 1er single en video !
Anibal BERITH
Journaliste

Créé le 16/05/2020
145 vues

Produit par Jay Ruston (Stone Sour, Slipknot, Anthrax) aux Sphere Studios à Los Angeles, "Hunter Gatherer" est sans doute l'album le plus sombre et le plus sinistre que le groupe ait créé à ce jour, une sorte d'étude approfondie sur la cruauté, la technologie, le dédain et la privation.

Les musiciens ont travaillé sur les fondations de chaque chanson, en les interprétant d'abord "live", ensemble, comme ils l'avaient déjà fait en 2014 pour l'album "Hail the Apocalypse".
Cette méthode "old-school" visant à jouer "d?un seul bloc" en studio, se rapproche tout simplement de ce que le groupe fait sur scène et a ainsi permis de capturer l'essence même d'AVATAR, ce dont de briser les frontières entre groupe de metal et troupe de théâtre, avec une approche définitivement cinématographique.

Entièrement enregistré sur des bandes de 2 pouces, "Hunter Gatherer" présente donc AVATAR dans toutes ses splendeurs et décadences et permet ainsi au groupe de Göteborg de conforter cette place unique qu'il occupe dans le vaste et riche paysage du heavy metal passé et présent !

À travers des compositions ambitieuses et des narrations dégageant de troublantes visions, AVATAR brouille parfaitement la ligne entre les images et les sons. "Hunter Gatherer" délivre de nouveaux hymnes destinés à rester ancrés dans l?esprit des fans, des missiles d?une précision terriblement efficace qui ciblent un public en attente de nouvelles sensations fortes et d?un groupe capable de tous les rallier à sa cause.

Plus qu?un simple groupe, AVATAR est une expérience aussi stimulante, qu?audacieuse et tout à fait captivante.

La France est un territoire particulier pour la troupe du volubile chanteur Johannes Eckerström, qui n'a pas son pareil pour mettre en scène sa musique et surprendre ainsi le public, comme l'ont déjà prouvées les époustouflantes prestations du groupe au Hellfest, au Download, en 1ère partie de Slipknot aux Arènes de Nîmes ou en tête d'affiche au Trianon à Paris et à travers ses autres concerts archi-complets dans l'hexagone.

"Silence in the Age of Apes" est le point de départ d'une longue campagne pendant laquelle AVATAR va tout mettre en oeuvre pour envoûter un public encore plus large en France !