CANDLEMASS
Plus d'infos sur CANDLEMASS
Epic Doom Metal

The Door To Doom
Herger
Journaliste

CANDLEMASS

«Un retour aux sources effectivement pour les suédois!»

8 titres
Epic Doom Metal
Durée: 48 mn
Sortie le 22/02/2019
5493 vues
Après quelques années sans sortir de véritable opus, Candlemass fait son retour avec l'opus “The Door To Doom”. Les derniers opus en dates sont “Psalms For The Dead” sortis en 2012 et un DVD sortit en 2013 : “Epicus Doomicus Metallicus – Live at Roadburn 2011”. Deux EP ont été édités en 2012 intitulés “Death Thy Lover” et “House Of Doom”. L'absence du groupe a des raisons multiples comme : la participation à différents projets (Avatarium, Crux, …) et à des problèmes de santé de Leif Unler (bassiste, leader du groupe. Chanteur aussi de 1984 à 1986)

Candlemass est un des Maîtres du Doom. Avec ce nouvel opus, la bande de Leif Edling signe le retour de son premier chanteur Johan Längqvist qui avait participé à l'aventure de “Epicus Doomicus Metallicus – Live at Roadburn 2011”. Leif Eidling a décidé de revenir à ces racines comme le groupe ainsi que leur maison de Disques aiment à le dire dans la promotion : “Ils reviennent à la base de ce qui a fait leur succès dès le premier album, c'est-à-dire des riffs lourds mais tout autant mélancolique comme sur “Solitude” que l'on retrouve sur Epicus Doomicus Metallicus. Ce que fait Candlemass peut se rapprocher d'un album tel que « Chapter XIII » dernier album de Black Sabbath qui était revenu aux sources du Style de la bande de Tony Iommy.

Le titre “The Omega Circle”, nous rappellera fortement “Solitude” titre phare des débuts de Candlemass avec son ambiance funèbre et ces riffs de plombs, un des meilleurs morceaux rien que pour le fait que l'on puisse entendre la guitare de Tony Iommy et son solo. Voyons cela comme une reconnaissance de la carrière des suédois qui ont toujours affirmé que Black Sabbath est une référence. D'autres titres avec des lignes de guitares lourdes tel que “Black Trinity”, “Splendor Demon Majesty” ou “Death's Wheel”.

Et que dire du retour de Johan Längqvist?
C'est par lui que le groupe Candelmass revient à ces racines. Sa voix est toujours de qualité et a pris de la maturité après 30 ans d'absence. Il n'a rien à envier à ces prédécesseurs comme il nous le démontre dès l'introduction du moceau “House Of Doom” qui rappellera, aux plus anciens, un titre de Black Sabbath que nous avions déjà entendu sur le dernier Ep en date chanté à l'époque par Mats Levèn mais Längqvist l'a reprise de belle manière, avec plus de profondeur et d'intensité.
Et pour enfoncer le clou, l'écoute de titre tel que “Brigde Of The Blinds” illustre bien nos propos qui peut servir de ballade ou le vétéran nous propose une belle performance.
Un excellent retour aux sources !