RISE OF THE NORTHSTAR / SOLITARIS @L'EMPREINTE DE SAVIGNY le 16.11.19
Ben Tardif
Journaliste

«L'empreinte sous les feux du Hardcore !»

Créé 16/11/2019
975 vues

Après un premier passage remarqué sur Paris en mai au Trianon, ROTNS remet ça en région parisienne pour notre plus grand plaisir avec un sold out à l’empreinte de Savigny ce vendredi 15 novembre.

Solitaris, groupe de metalcore français, ouvre les hostilités en première partie.
La salle est quasiment pleine. Ces 4 membres originaires de région parisienne, faces cachées sous leurs capuches noir entament leur show avec un puissant morceau « endless ». Le chant passe du scream limite guttural à une voix mélodique accompagné de riffs puissants, rythmés ; le public est chaud, pogo et circle pit s’enchainent sur 4 morceaux tous autant puissants et mélodieux à la fois. le groupe originaire d'ile de France est venu présenter son dernier opus ASEARA. Le public et sa fan base sont au rendez-vous pour envoyer le pâté lors de ce set de 30 minutes.

Refusal va faire vibrer la salle avec une basse très présente , des riffs bien puissant accompagnés de machines qui nous baigne par moment dans une ambiance quasi mystique . Un titre qui se termine par un excellent solo qui suit le “watch us burn “ . le chanteur saura jongler entre le chant clair et un growl venu d'outre tombe ...!

Ce groupe montant de la scène française, et ils ne sont pas là par hasard en première partie des ROTNS, a su largement se montrer à la hauteur pour cette première partie, leur set List a mis le feu à l’empreinte :

Endless
Denial
Refusal
Despair
Distress
Deviance

Après une courte pause, la salle est pleine à craquer. La scène commence à s’illuminer dans des tons rouges avec en fond « the awakening, introduction en japonais qui monte petit à petit en puissance. Le batteur est déjà en place et arrivent par la droite de la scène les 4 autres membres pour une intro qui envoie une énergie hallucinante, le public chante déjà sur les riffs, le chanteur maitrise l’espace par ses danses puissantes et martiales et finit par un hurlement ravageur en enchainant le fameux « heres comes the boom ». Le public est en délire, et hurle les « boom » explosifs sur des sauts et pogos qui s’enchainent. L’équipe met le feu sur chacun de ses morceaux, et communique avec ce public déchainé qui continue à slamer et s’enflammer sur ces riffs endiablés.
Un parfait exemple avec « Nekketsu », et son puissant solo joué à la perfection, où lumières et fumées terminent un morceau dantesque.
Pendant tout le concert, le public est là. La communion avec ROTN est à son maximum.
Une setlist de 14 morceaux pour un groupe qui nous a littéralement envoyé une bombe atomique, dans une ambiance de folie. En deux mots, superbe soirée !!!!

Lyndia
Journaliste chroniqueuse

Setlist :
The Awakening
Here comes the boom
Welcame (furyo State of mind)
Nekketsu
Furyo’s day
What the fuck
Bosozoku
This is crossover
Kozo
Blind (corn cover intro)
Teenage Rage
All for One
The legacy of shi
Samurai spirit


Chroniques
Festival
Hellfest 2018
Rise Of The Northstar
23/06/2018