#No One is Innocent @laCigale - Paris
Ben Tardif
Journaliste

«No One is Innoncent retourne la Cigale comme il se doit !»

Créé 21/11/2018
400 vues

[NDLR : nous n'avons pas été en mesure de couvrir le concert de Ko Ko Mo. Le live report ne concerne donc que la tête d'affiche de la soirée, No One Is Innocent.]


« Bonsoir Paris ! On est No One Is Innocent et on fait du rock n' roll !!! ». Alors voilà, quand on prend ça dans les dents en guise d'intro, on se dit que la soirée va être bonne.
C'est dans une Cigale chaude comme la braise et pleine comme un oeuf que No One démarre son set. Le groupe n'aura de cesse de rappeler que cette salle est comme sa maison, et donc le show aura un goût particulier.

‘A la gloire du marché’, le premier titre du dernier album commence sur son riff acide et met de suite l'ambiance dans une salle de toute façon acquise à ses idoles de rockers. Dans la fosse, ça pète directement et toute la Cigale prend un gros coup de chaleur. Rien de mieux pour démarrer. »
Place à ‘Silencio', très « Rage Against The Machinien » puis ‘Kids are on the run'. Le set démarre bien, le son est parfait et l'énergie est au rendez-vous. Kemar et tous les autres ont une patate sacrément communicative. Le groupe est en pleine communion avec son public, qui ne semble attendre que les consignes du chanteur pour sauter, hurler, suer… Mais si No One ambiance parfaitement la salle, les 5 musiciens se retrouvent aussi régulièrement autour du batteur, comme une simple bande de copains qui jamment ensemble pour la première fois. Le plaisir de jouer ensemble crève les yeux. Et ça après 20 ans de carrière, c'est d'une fraîcheur absolue.
L'excellent ‘Ali (king of the ring)' continue d'enflammer la Cigale, avant de passer sur ‘Nomenklatura' qui nous renvoie quelques années en arrière et au son si typique de No One. Le morceau met le public en transe d'autant que le groupe reprendra un chant bien connu des Bérus. Ça devient incandescent dans la fosse.
Pour calmer les esprits, les parisiens enchainent avec ‘Les revenants' et son intro planante. La quiétude n'aura pas duré bien longtemps et l'énergie du groupe est intacte et toujours aussi communicative.
Toujours sur des riffs lancinants, ‘Djihad propaganda', puis le titre phare ‘La peau' maintiennent la Cigale au niveau foule en délire. Mais que c'est bon de hurler ce refrain, emblème de la jeunesse de bon nombre de vieux punks et rockers présente ce soir. Et après le superbe échange entre le guitariste et la salle, instant de bonheur incroyable, No One se lance dans une reprise impeccable de... Rage Against The Machine ! Et bim ‘Bullet in the head' s'il vous plaît, en mode groovy hard-rock, assez fidèle à l'originale d'ailleurs. Encore une belle démonstration du plaisir que le groupe prend et donne en live. S'enchainent ‘Liar', ‘Drugs' en mode grosse teuf sur scène avec les filles invitées à rejoindre les musiciens pour l'occasion. L'autre bonne chose quand on joue « à la maison », c'est de pouvoir faire monter sur scène ses homies. Et ce soir ce sera Fred Duquesne de Mass Hysteria qui viendra rendre hommage aux victimes des attentats de 2015 en accompagnant le groupe sur ‘Charlie'.

Allez, 30 secondes de pause et retour du groupe pour 4 derniers titres en rappel : l'excellent Frankenstein', '20 ans', ‘Chile' en mémoire de la résistance chilienne et l'énorme ‘What the fuck' bien punk avec un mini wall of death pour clôturer la soirée.

Donc pendant 1 heure 30 de concert, No One Is Innocent aura livré un set vraiment parfait. Les morceaux étaient très bien choisis pour l'occasion, la salle était remplie de fans de la première heure, le groupe partageait son énergie originelle intacte avec le public, qui le lui rendait bien.
Le show, très pro et très carré, aura été une magnifique occasion de revoir ce groupe légendaire de la scène alternative française. A la sortie de la Cigale, les sourires étaient imprimés sur les visages des fans en sueur et les superlatifs ne manquaient pas. Et un gars du public de déclarer « On s'en fout de Rage, on a No One ! ». Ah ouais quand même. C'est qu'ils auront marqué les esprits les Parisiens !

Report by Maître JIM
Pics by Remi ITZ
Post-prod by BenT

Set List
La Gloire du Marché
Silencio
Kids Are On The Run
Ali (King of the Ring)
Nomenklatura
Les Revenants
Djihad Propaganda
La peau
Bullet in the Head
Liar (Machine À Rêver) (feat. Fills Monkey)
Drugs
Charlie (feat. Fred Duquesne)

Rappel
Frankenstein
20 ans
Chile
What the F**k


Chroniques
Festival
Hellfest 2016
No One Is Innocent
19/06/2016
BETIZFEST
No One Is Innocent
07/04/2017