Live report SKINDRED @La Maroquinerie PARIS 18.12.2019
Ben Tardif
Journaliste

«Du Ragga Punk à la Maro pour mettre tout le monde d'accord !»

Créé 18/12/2019
576 vues

Malgré les grèves, les imprévus de dernières minutes, rien ne nous arrête ce soir direction la Maro pour une soirée qui va s'avérer enflammée en compagnie des gallois de SKINDRED…
Impossible de manquer le show de nos voisins d'outre manche qui affichaient SOLD OUT pour leur venue à Paris. Au lendemain de leur date à Toulouse, c'est chez nous, à La Maroquinerie, qu'ils ont posés leur flightcase.

BLOOD COMMAND, groupe norvégien, ouvre les hostilités avec leur gros punk rock, hardcore. Au chant, Karina LJONE, jolie petite blonde fluette à l' énergie débordante, qui n' hésitera pas à donner de la voix et s'inviter dans la fosse en improvisant un pogo avec le public. Il manquera de la justesse dans le chant pour que le show soit parfait. Quoiqu'il en soit, c'est une belle découverte venue des pays nordiques qui aura su chauffer la salle comme il se doit avant de laisser la place aux légendaires SKINDRED.

SKINDRED, fidèles à eux même, un style RAGGA PUNK ROCK METAL, on ne sait pas bien comment les qualifier exactement... D'ailleurs le public plutôt éclectique dans la salle ce soir, nous le prouve avec des jeunes vieux punk metaleu ou bobo parigo.

Benji WEBBE (lead singer) et son style Ragga, en passant par le guitariste Mikey DEMUS, plutôt rock tendance ZZ TOP (cf la barbe,un peu facile ok!), ou encore le batteur Arya GOGGIN et le bassiste Dan PUGSLEY ambiance métal… C'est un vrai plaisir de voir une telle diversité des genres. Clairement, ils ont mis tout le monde d'accord!
Le public est ultra chaud, chante les titres par cœur et explose littéralement quand viennent les "That's my jam" et "Kill the power". Ça bouge, ça danse, ça slam, ça pogote, ça saute dans tous les sens.
Le groupe est très communicatif et en parfaite osmose avec son public. Benji cassera un peu le délire le temps d'un titre avec une séquence émotion lorsqu'il rend hommage à l'un de ses amis parti trop tôt des suites d'un cancer.

Au final, un show d'une heure (trop court sans nul doute pour les inconditionnels) sans fausse note qui se terminera par un featuring avec Karina LJONE (BLOOD COMMAND) qui mettra une touche féminine dans ce quatuor chargé en testos !

@Melie Muchy
Live Reporter


Chroniques
Festival
Hellfest 2017
Skindred
18/06/2017
Hellfest 2019
Skindred
22/06/2019