LUCIFER, l'interview promo de ''Lucifer II''
United Rock Nations

15/06/2018
2731 vues

Nous avons rencontré Johanna Sadonis (chant) et Nicke Andersson (batterie) au sujet du nouvel album de Lucifer, intitulé "II" à paraitre via Century Media le 6 juillet 2018. Voici quelques extraits de l'interview:

Vous êtes ensemble pour cette interview et c'est génial car c'est la première fois que vous collaborez tous les deux. Dites-moi comment vous avez travaillé ensemble pour les enregistrements studio, les répétitions et pour faire les nouvelles chansons.

"Nicke : Quand nous avons commencé à travailler ensemble, nous ne vivions pas dans la même ville, mais c'est maintenant le cas. Nous passions notre temps à nous envoyer du matériel l'un à l'autre. Je faisais des trucs dans mon garage, elle faisait pareil. Ensuite nous en parlions ensemble au téléphone avant, pendant et après. Nous avons fait un peu comme dans une coque de noix.
Johanna : Oui pour moi c'était vraiment similaire, c'est un peu la même manière de procéder que sur le premier album de Lucifer. Quand Nicke et moi avons commencé à parler d'écrire pour Lucifer, nous avons beaucoup parlé de nos influences, et quel son nous aimerions avoir. Nous avons aussi touché les particularités. Par exemple si on commence à écrire une chanson, comment devrait-elle sonner, qu'est-ce qu'elle devrait être. À partir de cela, nous avons commencé à échanger du matériel. La première chanson que nous avons terminée, Nicke m'a donné l'instrumental, je l'ai modifiée, j'ai fait la balance, la mélodie, et les paroles. J'ai enregistré le tout dans mon mini garage. Ensuite je lui ai renvoyé. J'étais vraiment nerveuse, parce que je ne savais pas ce qu'il en penserait puisque c'était la première fois que je lui envoyais quelque chose. C'était vraiment des échanges professionnels faciles et fantastiques. Ensuite, je passais un week-end à Stockholm, nous allions dans le sous-sol dans son studio pour faire un bon enregistrement. C'est vraiment top quand on a le luxe d'avoir son propre studio. Nous n'avons pas besoin de louer de studio super cher pour quelques heures. Nous pouvons y aller quand nous voulons.
Nicke : Mon studio est très cher, mais pas pour elle.

En écoutant l'album, j'ai eu l'impression qu'il était moins sombre que le premier. Êtes-vous d'accord avec cette impression.
"Nicke : Je ne suis pas tout à fait d'accord.
Johanna : Tout dépend de ce qu'il veut dire. Voulez-vous dire thématiquement ? "

Musicalement.
"Johanna : Ha ! Musicalement. Peut-être, le premier album avait un lien plus prononcé avec la damnation.
Nicke : Cela dépend aussi comment vous expérimentez la musique. Je ne crois pas qu'il soit moins sombre, mais sombre d'une manière différente. Il y a plusieurs manières d'aborder les ténèbres.
Johanna : Peut-être que le premier album était un peu plus évidemment sombre, alors que le second concerne plus des ténèbres d'adultes. Du moins pour moi au niveau des paroles, parce qu'elles ne sont plus enveloppées de métaphores abracadabrantesques.
Nicke : Nous ne pouvons pas dire que cet album soit un album heureux !
Johnanna : Il y a quelque chose de sombre dans les paroles comme je l'ai dit. Les paroles ont été écrites après une période plus sombre dans ma vie. Il faut gérer le sujet d'une manière ou d'une autre, pas pour toutes par contre. Toutefois certaines le sont, car nous pouvons être dans un endroit sombre parfois et…
Oui par exemple dans le premier album, il y avait plus un esprit de damnation qui est moins présent dans le second. Peut-être que c'est pour cela que vous le percevez moins sombre. Avec les paroles, c'est différent".

Retrouvez l'interview complète ci-dessous.
Traduction : Catherine Tessier (http://translateng.e-monsite.com/)