DER WEG EINER FREIHEIT
Plus d'infos sur DER WEG EINER FREIHEIT
Black Metal
Chroniques

Live In Berlin
Enora
Journaliste

DER WEG EINER FREIHEIT

«« Live In Berlin », Der Weg Einer Freiheit a déployé, comme toujours, un investissement réel et palpable dans cette performance qui prouve encore que le Post-Black a de très beaux jours devant lui »

10 titres
Black Metal
Durée: 89 mn
Sortie le 01/03/2019
4769 vues

Der Weg Einer Freiheit est un groupe allemand dont le nom n'a fait que gagner en popularité ces dernières années grâce à des albums mémorables, le dernier en date étant « Finisterre » (2017). Pour fêter leurs dix ans de carrière, les musiciens nous offrent cette fois-ci un « Live In Berlin » d'excellente facture !

Si la presence du public est palpable, celle-ci se fait relativement discrètes alors que les musiciens de Der Weg Einer Freiheit se lancent avec passion dans la frénétique ‘Einkehr'. Pour en avoir été témoins, on peut vous assurer que l'accueil d'un public français aurait été bien plus explosif mais cette sobriété renforce la violence de ce premier titre. Les applaudissements et acclamations restent dans la retenue alors qu'une guitare acoustique annonce ‘Der stille Fluss'. La batterie de Tobias Schuler ne tarde pas à s'emballer, toujours avec une propreté et une maîtrise impeccable. Une accalmie permet aux fans de se faire entendre. Nikita Kamprad prend enfin la parole sur la fin du morceau, mais la guitare lancinante de Nicolas Rausch ne lui laisse qu'un court répit et ‘Repulsion' arrive. La précision du groupe sur album se retrouve dans cette performance sans faute et dont la sincérité transparaît !

Visiblement, la fosse berlinoise avait besoin d'un peu de temps pour se mettre dans le bain, mais le public fait de plus en plus de bruit et accueille comme il se doit ‘Skepsis Parts I & II'. Cet enchaînement permet de profiter de cinq minutes instrumentales et atmosphériques à souhait avant d'être emporter dans les ténèbres de la voix du frontman, qui remercie une nouvelle fois les fans. Viennent ensuite des titres parmi les plus réussis du groupe comme ‘Zeichen' et son ambiance quasi-religieuse et, bien entendu, ‘Aufbruch'. Entre ces deux titres, le public hurle son bonheur, et une telle ferveur fait plaisir à voir ! La démoniaque ‘Lichtmensch' donne alors un coup de fouet à cette prestation d'excellente qualité. Et c'est finalement ‘Ruhe' qui a la difficile tâche de conclure ce show.

Der Weg Einer Freiheit a déployé, comme toujours, un investissement réel et palpable dans cette performance qui prouve encore que le Post-Black a de très beaux jours devant lui grâce à des groupes jeunes et talentueux et un public fasciné.