Life
Fred H
Journaliste

HARDLINE

«« Life » est une pure tuerie de Hard US mélodique. Avec cette belle lame perforante, Hardline est parti pour couper les têtes des fans que nos sommes. S'il ne peut en rester qu'un...»

12 titres
Hard Rock / Metal
Durée: 51'01 mn
Sortie le 26/04/2019
1843 vues
2018 restera comme une année très bien remplie (et des plus réussie) pour Johnny Gioeli. Non content d'avoir collaboré avec son pote batteur Dean Castronovo pour l'excellent « Set the World on Fire », l'ex-vocaliste de Axel Rudi Pell et de Crush 40 a également sorti son premier effort en solo « One Voice ». Comme si cela ne suffisait pas, le bonhomme et sa formation phare Hardline ont sillonnés diverses contrées (Angleterre, Pays de Galles, Espagne, Allemagne, Suède et Bulgarie) pour leur « Double Eclipse 25th Anniversary Tour » (célébration de leur célèbre 1er opus). Galvanisés par le succès de ces concerts, le combo a repris les chemins des studios pour concocter le successeur à « Human Nature » paru en 2016.

Avec ses compos Hard US, solides et racées comme il le haut, ce sixième album se veut un renvoi au somptueux « Double Eclipse » de 1992 mélangé aux sonorités modernes des dernières livraisons. De fait, la production d'Alessandro Del Vecchio est propre et léchée. Ses interventions de claviers (l'italien possède la double casquette) sont tantôt subtiles et discrètes ou à l'inverse un peu plus mises en avant (pas trop jusque comme il faut). Les chansons claquent (l'accrocheur 'Take A Chance', le dynamique 'Story Of My Life', le puissant 'Hold On To Right') avec quelques accents FM ici et là ('Out Of Time'). Les refrains vous entraînent (le rythmé 'Place To Call Home'). Comment résister  Aux cotés de la toujours fidèle Anna Portalupi et sa 4-cordes, les deux nouveaux membres, Marco Di Salvia aux fûts et baguettes ainsi que Mario Percudani aux grattes, s'intègrent parfaitement à leurs comparses. Le sixcordiste traverse voire transperce le disque de riffs enlevés ('Helio's Sun') et de soli inspirés ('Chameleon') pour ne pas dire vertigineux (le mid-tempo 'Handful Of Sand'). Sa prestation est des plus remarquable.

En complément de morceaux plutôt énergiques, la petite bande offre des pistes plus tranquilles mais tout aussi magnifiques. Pleines d'émotions, les power ballade ('Page Of Your Life', 'This Love') font ressortir le coté plus doux et sensible du quintette. Gioeli chante comme jamais. Le quinqua New-Yorkais sait nous embarquer. Quelle voix. Son timbre chaud est vraiment d'une pure beauté pour nos ravir nos esgourdes. Comment ne pas avoir la chair de poule à l'écoute de ces mélodies délicates ? (l'acoustique 'My Friend').

Dans le genre frisson-frison, le groupe à décidé de se (et nous) faire plaisir. Les musiciens ont décidés de se frotter à l'exercice de la reprise (une première pour eux) en revisitant 'Who Wants to Live Forever ?' de sa majesté Queen (morceau que Johnny affectionne tout particulièrement et il n'est pas la seul). Le célèbre titre issu de « A Kind of Magic » (et utilisé en bande originale au film Highlander avec Totophe Lambert) est ici proposé dans une superbe version (qui ne copie pas Freddie Mercury & cie) mêlant piano-voix et quelques envolées guitaristiques à l'instar du modèle. Waouh!

Avec cette belle lame bien tranchante de Hard US mélodique qu'est « Life », Hardline est parti pour couper les têtes des fans que nos sommes. S'il ne peut en rester qu'un...
HARDLINE
Plus d'infos sur HARDLINE
Hard Rock / Metal
Chroniques