Amorphis

04/01/2019
281 vues

Off Stage with
Santeri de Amorphis



Quel est le premier album que vous avez acheté quand vous étiez enfant ? 


Alors, le premier album que j'ai acheté c'était un album d?occasion pour mon frère aîné : Keith Om'Mas Keith. C'était un album très controversé, je dois dire, mais si on parle d?album que j?aurais acheté dans un magasin, les premiers ont été Iron Fist et No sleep 'til Hammersmith de Motörhead, que j'ai pris à peu près en même temps.


Ont-ils toujours une place spéciale dans votre coeur ?


Oui, bien sûr, je dois dire que je n'ai pas écouté tant que ça l'album d'Om'Mas Keith, mais bien sûr, j'écoutais beaucoup les albums de Motörhead et No Sleep 'til Hammersmith est un classique et en plus il y a quelques titres qui sont dans mes préférés comme America sur l'album Iron Fist, le morceau Iron Fist également, donc oui, j'avais un endroit pour mes albums de Motörhead quand j'avais 9 ans, d'autant plus que maintenant que Lemmy est décédé... C'est si triste.


Il avait l'habitude de venir ici tous les ans ou tous les deux ans


Oui il était souvent en tournée et il mettait beaucoup d'efforts pour le style de vie du rock 'n roll. Je crois que c'est compréhensible... et personne n'est éternel mais ça reste triste.


Quel album vous a fait devenir un musicien ? 


Il y en a plusieurs? Vous savez j'ai une grande soeur qui a 3 ans de plus que moi et un grand frère qui en a 7 de plus. Il y avait beaucoup de musique autour de moi et de tous les genres... Mais il y a certainement les débuts de Led Zeppelin, tels que Led Zeppelin III. Lorsque j'avais 8 ans, j'avais l'habitude de beaucoup faire tourner les disques, il y avait aussi The Number of the Beast d'Iron Maiden, Heaven and Hell de Black Sabbath et tout AC/DC aussi, tous les grands standards et leur nouvel album de 1983 ou 1984 je ne me rappelle plus très bien. J'avais l'habitude d'écouter du hard rock classique. Il y avait aussi, du côté de ma soeur, Queen et des choses comme ça. C'est en gros la musique que j'écoutais et que j'écoute toujours. Pas beaucoup de nouveauté dans tout ça (rires). 


Quel CD avez-vous fait tourner des milliers de fois ? 


Oh, mon Dieu, j'ai encore ma collection de vinyles, qui sont dans un pitoyable état... Je dirais que The Number of the Beast est celui que j'ai pu écouter des dizaines de milliers de fois, Led Zeppelin III, il y a aussi No Sleep 'til Hammersmith de Motörhead et leur album Bomber également. Il y a aussi ce que fait Deep Purple, surtout ce qu'il faisait au début, s'est souvent retrouvé sur les platines. Il y a eu aussi les classiques de Rainbow. Ils faisaient partie de mes préférés quand j'étais jeune et que je me demandais ce que je ferais de ma vie. 


Quel album d'Amorphis préférez-vous ? 


C'est assez difficile à dire... Je ne faisais pas partie du groupe lorsqu'ils ont fait l'album Tales of the Thousand Lakes, qui me paraît très nostalgique et il y a toujours de la magie à l'intérieur. Depuis que j'ai intégré le groupe, je crois que Tuonela est celui que je préfère par son atmosphère, car c'était la première fois que nous intégrions des flûtes et le saxophone. L'album le plus fort serait Skyforger ou Eclipse. Bien sûr notre dernier album, maintenant que nous commençons à comprendre ce que nous avons fait, nous commençons à le maîtriser, je pourrais vous dire dans un an quel est mon point de vue réel sur Queen of Time. Pour le moment, il me semble qu'il est notre album le plus fort, toutes les chansons ont une force et il n'y a pas de point faible. Du moins de mon point de vue, toutes les chansons sont vraiment bien très atmosphériques, elles sont différentes les unes des autres, mais elles sont liées quand on écoute l'album dans son ensemble. J'espère sincèrement que Queen of Time deviendra mon préféré après quelques spectacles de plus. 


Alors diriez-vous que Queen of Time est l'album qui définit Amorphis le mieux ? 


Pour le moment, bien sûr. Tomi Joutsen nous jouons depuis 12 ou 13 ans dans une roue qui ne s'arrête pas de publications d'albums tous les deux ans et nous avons fait énormément de tournées pour vraiment établir notre carrière. Je crois qu'il montre bien comment nous nous développons en tant que musiciens, mais également en tant que compositeurs afin de créer de nouvelles dimensions. Avec Eclipse, Silent Waters et Skyforger, nous recherchions toujours le bon style et la meilleure manière de mettre les chansons ensemble. De plus, Tomi en tant que chanteur était aussi nouveau dans le groupe. Quand nous sommes arrivés à Circle, nous avons commencé à inclure de nouvelles dimensions et nous cherchions de nouvelles atmosphères du côté agressif. Aujourd'hui, nous cherchons à pousser plus loin nos capacités de musiciens et notre développement en tant que musicien. Il y a plein de détails à corriger, il y a plus que jamais. Nous avions commencé avec Under the Red Cloud et avec ce dernier album, avec notre programme d'inspiration, nous avions les mains plus libres, car nous savions à quoi nous attendre. Nous pouvions nous dire que ça serait comme ça, Matt ferait ça, car il a ces qualités et il ferait attention à ces petits détails, nous avions donc plus de libertés pour nous exprimer. Nous voulions présenter Amorphis avec plus de qualité de musiciens dans la musique elle-même avec des arrangements plus complexes, pour la rendre plus intéressante et aussi pour qu'elle ressemble plus à ce que nous sommes aujourd'hui en tant que groupe. Parce que nous avons fait en tournée plus de 1000 spectacles depuis l'arrivée de Tomi Joutsen et fait 6 ou 7 albums complets, donc oui, je crois que c'est l'album qui montre le mieux ce que nous sommes aujourd'hui. 


Quel artwork représente le mieux votre état d'esprit ?


C'est assez drôle, parce que nous avons donné quelques paroles de chanson à Veuve Noire qui a créé la jaquette, avant même que nous ayons le titre pour notre album. Je dois dire qu'elle a influencé notre choix pour le titre, parce que quand nous avons commencé à chercher le titre en prenant le point de vue des paroles de chansons, nous avions les thèmes de vie et de mort et la métaphore des abeilles. Nous n'aurions pas nommé l'album The Queen of Time sans cette jaquette. C'est en quelque sorte une étrange collaboration que nous avons eue là. Cela aura pu être autre chose avec une autre jaquette, mais je suis vraiment enthousiasmé par celle que nous avons. Je trouve que cela représente très bien notre travail, c'est très différent des autres que nous avions eus jusqu'à maintenant, mais sur certains points elle est semblable à celle de Under Red Cloud. Il se dégage la même atmosphère de fraîcheur.


Quel album auriez-vous rêvé d'écrire ? 


Oh mon Dieu ! Ah ! The Dark Side of the Moon de Pink Floyd! Pour être franc, je ne rêve pas de ce genre de choses, c'est une idée folle, mais j'adore l'écouter de temps en temps. J'aurais aimé jouer dans un concert de Pink Floyd et dans la vidéo Live de Live at Bombay. Dans un amphithéâtre grec. C'est quelque chose de très classique et je ne pense pas que personne dans notre groupe ne pourra avoir ce genre d'expérience exceptionnelle. 


Merci beaucoup, c'était très intéressant....