Le nouvel album de DEATH ANGEL "The Bastard Tracks" est dans les bacs et regardez la vidéo live de 'Absence Of Light' !
Peetoff
Journaliste

Créé le 29/11/2021
168 vues

Les légendes du thrash de la Bay Area, DEATH ANGEL, ont sorti aujourd'hui leur très attendu nouvel album live intitulé "The Bastard Tracks" chez Nuclear Blast. Enregistré en direct au Great American Music Hall de San Francisco, leur ville natale, le 22 mai 2021, et diffusé en streaming peu après, "The Bastard Tracks" est une collection de morceaux rarement ou jamais joués issus du célèbre catalogue du groupe. Il est disponible dès maintenant en version numérique, sur CD et Blu-Ray et sortira en vinyle le 29 avril.

À l'occasion de cette sortie, le groupe a sorti la vidéo live de "The Absence of Light".

Commentant la chanson, le chanteur Mark Osegueda déclare :
" 'Absence of Light' est une chanson que j'ai défendue depuis la sortie de l'album sur lequel elle figure, 'Relentless Retribution', en 2010. C'est une chanson extrêmement sombre sur le plan lyrique, qui s'appuie sur un riff et un rythme tonitruants et entraînants. Ce n'est pas une chanson rapide, loin de là. Mais c'est lourd ! Sombre et lourde ! !!
Nous avons finalement pris le temps de nous re-familiariser avec elle et nous avons tous été surpris de voir à quel point elle sonnait HEAVY lorsque nous l'avons jouée tous ensemble dans la pièce ! Je suis sûr qu'il va montrer sa tête sombre et lourde dans de futurs sets live. Devant un vrai public !"

Commentant le disque, le chanteur Mark Osegueda déclare :
"Lorsque nous avons joué et filmé les chansons pour 'The Bastard Tracks', c'était une période tellement folle et le fait d'avoir manqué de pouvoir jouer en live pendant si longtemps m'a affecté à un certain degré car j'ai été un artiste de scène pendant la majorité de ma vie....

Je dois dire... que c'était une période assez sombre. Je sais que c'était le cas pour beaucoup d'entre nous... Mais la musique nous a une fois de plus aidés à traverser cette période... C'était un peu étrange de jouer sans public... Mais c'était génial de réapprendre certains morceaux profonds, de monter sur scène avec les gars et de libérer toute cette agressivité refoulée ! Et la réponse de tous ceux qui ont écouté le concert et qui ont suggéré de le sortir en album a été extraordinaire ! Eh bien... Merci à eux, le voici ! J'espère que vous l'apprécierez !"

Ajoutant à cela, le guitariste Rob Cavestany dit :
"Choisir et séquencer les chansons pour la set list de 'The Bastard Tracks' a été un voyage assez différent. Toutes ces chansons avaient rarement (et dans certains cas jamais) été jouées en concert. Nous n'avions pas joué devant un public depuis plus d'un an, ce qui est le plus long pour ce groupe. Il devait être filmé en direct au Great American Music Hall de San Francisco, puis diffusé dans le monde entier sur le bon vieil inter-web ! Je pourrais me lancer là-dedans...

En réapprenant la plupart de ces chansons et en les rendant aussi précises qu'elles devraient l'être, nous avons mis notre énergie en commun et nous avons réussi ! Je suis reconnaissant d'avoir eu cet objectif sur lequel me concentrer pendant ces (encore) folles journées de crise terrestre. Cela nous a donné une raison importante de nous réunir au DA Studio et de faire du JAM ! Littéralement, le seul moment où je me suis sentie "normale" depuis 2020, c'est lorsque nous jammions ! Heureusement, nous avons pu le faire souvent. Maintenant, nous présentons fièrement les enregistrements audio et visuels de ces sessions. Montez le son !
P.S. - Nous sommes impatients d'échanger de l'énergie en direct avec vous dès que possible !!!"