Thrash Bash#6: Mercyless - Necrocult - Nox Irae /Avignon
Anibal BERITH
Journaliste

«Une très belle date old school au pays des Bikers»

Créé 04/02/2017
7784 vues

Mercyless, rien que de dire le nom, ça m'émeut, tellement ce groupe a su véhiculer les valeurs du death old school depuis tant d'années. Une date qui était prévue sur Toulouse en fin d'année et qui est tombée à l'eau alors quelle excellente nouvelle de voir sur mon mur Facebook, Loran, le guitariste vocaliste black de Necrocult poster l'événement Thrash Bash #6 !
D'une pierre et non deux coups mais trois ! Mercyless en tête d'affiche, les copains de Necrocult en seconde partie et la découverte de Nox Irae avec les membres fondateurs de Catacomb et les actuels d'Affliction Gate en première partie.

C'est donc en début d'après midi du samedi que je me dirige vers Avignon, terre du spectacle de ce soir, où les hostilités se dérouleront au Bandidos, bar réputé des bikers de la région où cohabitent en arrière salle, Harley Davidson et instruments de musique.

Une vingtaine de ces motos légendaires américaines sont garées devant, j'adore l'effet que ça fait, ce côté authentique où l'on rentre dans un autre monde et que de plus la musique va être bonne.

Le Bandidos est bien agencé avec le bar au fond à droite, une scène suffisante et intimiste sur la gauche en entrant. Le Merch occupera l'espace de droite et sur le fond il y a même de quoi dormir et c'est là que se trouvent les loges des artistes.

C'est parti pour les retrouvailles des copains, une petite bière ensemble et près de 3 heures de death old school

Nox Irae

Il est près de 21h lorsque les quatre membres de Nox Irae foulent la scène du Bandidos pour nous délivrer leur thrash/death old school. Le pit commence a être bien rempli pour accueillir le frontman Herostratos et le bassiste Grief tous deux membres du groupe de death Affliction Gate, le guitariste Fred et le batteur Jérôme tous deux fondateur de feu Catacomb.

Formé en 2015, le groupe va défendre ce soir son premier Ep "Night Without Return" paru l'an passé au mois de novembre et joué intégralement en début de set. On sent que le quartet a clairement une habitude de la scène de par leur participation et/ou activité musicale au sein d'autres formations et c'est avec aisance que le charismatique Herostratos, longue barbe, casquette vissée sur la tête s'empare du micro pour nous interpréter 'All is over'.

Accompagnés de Grief à sa droite, Fred à sa gauche et Jérôme relégué en fond de scène derrière ses fûts, la combo crache son venin devant un public averti déjà concentré sur les premiers riffs du combo.

L'ambiance intimiste du bar de bikers donne un caractère spécial à cette soirée de par la proximité existante et évidente du public avec le groupe et ceux qui vont suivre.

Peu de discours compte tenu d'un set relativement court, l'objectif étant de jouer devant des aficionados toujours plus nombreux. Les titres seront annoncés par le vocaliste qui gardera son growl pour l'occasion maintenant ainsi l'ambiance tout au long de la prestation.

Prestation qui s'avère convaincante et qui a permis de chauffer le public venu massivement assister à celle des alsaciens Mercyless et qui vont tout d'abord se délecter de celle des tarnais Necrocult.

Setlist: All is over / Cold winds / Primordial lie / Phantom parasite trauma / Knife under throat / Revelation of doom (HELLHAMMER cover)

Toutes les photos de Nox Irae ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-nox-irae-thrash-bash6-mercyless-necrocult-nox-irae-avignon-668

Nox Irae

Necrocult

On peut dire que l'affluence à cette heure de la soirée est à son maximum avec une petite centaine de personnes venue se masser au Bandidos pour la seconde partie de ce Thrash Bash #6. La bière coule à flot, un public hétéroclite et passionné de musique Metal attend impatiemment la prestation de Necrocult, le trio originaire d'Albi (proche de Toulouse) s'étant vu confié la seconde partie de la tête d'affiche Mercyless. Un bel honneur pour le trio de 20 ans ayant pondu leur excellent second méfait "For Thine Is the Kingdom, and the Power, and the Glory" en 2015.

Délivrant un black/death old school épique et impactant, Loran et sa longue chevelure rousse accompagné de sa guitare 7 cordes est en charge du chant black, Manu, le bassiste aux cheveux courts crache un chant death caverneux et profond et David, le frère de Loran, aux commandes du tempo alternant mid et blast beat au fond de la scène.

Le set de 3/4 d'heure démarre avec le sombre et agressif 'Forbidden Heaven' qui d'entrée montre parfaitement l'univers des albigeois alternant passage mid et plus rythmés avec toujours l'alternance du chant black et du chant death conférant ainsi cette ambiance ténébreuse et quelque fois inquiétante tout en restant épique.

Malgré une absence totale de balances et un réglage improvisé juste avant le set, le rendu sonore est bon et l'ensemble des instruments font place commune, le chant étant bien mis en valeur.

Toujours le fameux "nous sommes Necrocult" de Loran de sa voix nasillarde entre le premier et le second morceau et le set de 3/4 d'heure défile vitesse grand V avec l'interprétation quasi intégrale du second album du trio; une petite place étant laissée au premier album éponyme avec le titre ' Black as Raven's Eyes'.

Quelques aficionados (dont moi) ont fait le déplacement pour assister à la prestation des tarnais et ne seront pas déçus par cette dernière tant par le son, la setlist et le plaisir communicatif des artistes musiciens.

Bravo pour ce set et place maintenant à la tête d'affiche Mercyless !

Setlist: Forbidden Heaven / Law and Order / Shadows / In State of Light / Black as Raven's Eyes / Mind's Pantheon

Toutes les photos de Necrocult ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-necrocult-thrash-bash6-mercyless-necrocult-nox-irae-avignon-669

Necrocult

Mercyless

Il est 23h, lorsque les alsaciens prennent place sur la scène dur Bandidos après les prestations remarquées et remarquables de Nox Irae et Necrocult. L'ambiance est parfaite, le public plus dense est impatient de découvrir le show et la setlist du groupe incontournable du death français.

Avec 30 ans d'existence, la bande à Max Otero est en tournée française faisant suite à la parution de son sixième opus "Pathetic Divinity" paru en octobre dernier.

Le quartet est très attendu, Max sur le devant de la scène, les frères Merklen, Gautier à la guitare sur la gauche de la scène et Matthieu à la basse sur la droite, le batteur Laurent toujours caché comme les autres batteurs de la soirée derrière ses trois acolytes et pas en reste pour autant au vu du tempo envoyé sur l'ensemble des titres du combo.
Grande acclamation du public, ça fait toujours quelque chose de voir des mastodontes du death se produirent sur scène et encore plus dans ce genre d'endroit ou la proximité est telle qu'artistes et public ne font qu'un.

Sûr d'eux, la scène est leur terrain de jeu, Mercyless attaque le set avec l'inquiétant 'Christianist' par la dissonance de ces riffs et le jeu de basse monstrueux pour prendre du volume par les blasts dévastateurs de Laurent et le chant si spécifique et terrifiant de Max.

C'est essentiellement trois albums qui seront joués ce soir marquant à la fois le renouveau du combo avec trois titres de "Unholy Black Splendor" et trois de "Pathetic Divinity" et bien sûr un retour aux sources par l'interprétation des incontournables du premier album "Abject Offerings".

Max communique beaucoup et sait se montrer reconnaissant du public venu soutenir la scène Metal, c'est important et il sait le rappeler et dire que sans ça, les artistes ne sont rien. Il remerciera le super boulot fait par les deux groupes précédents et l'orga et ne saura rendre mieux cet hommage qu'en jouant parfaitement les titres de sa setlist.

Le son est parfait, les chansons parfaitement exécutées; le public s'excitera un peu sur certaines d'entre elles tout en restant timoré car il est venu là pour écouter avant tout et profiter du spectacle.

Une petite heure de jeu passée trop vite, on en reprendrait bien une louche de plus !

Merci pour ce set incroyable et pour la gentillesse du quartet qui saura se rendre disponible avec le show pour selfies et autographes. Une belle preuve d'humanité et d'accessibilité. Vivement la prochaine date !

Setlist: Christianist / God Is Dreaming / Substance of Purity / Infamy / Without Christ / A Message for All Those Who Died / Eucharistic Adoration / Abject Offerings / Burned at the Stake / Pathetic Divinity / Evil Dead (Cover) / Probably Impure / Deathammer (Cover)

Toutes les photos de Mercyless ici: https://www.unitedrocknations.com/live-report-mercyless-thrash-bash6-mercyless-necrocult-nox-irae-avignon-670

Mercyless

C'est sur toute cette sympathie et cet enthousiasme du public et des artistes que s'achève cette magnifique soirée organisée par Volume Brutal. Merci à cette association pour cette organisation sans faille, au Bandidos pour son lieu chaleureux et authentique et aux artistes pour avoir donné le meilleur d'eux-mêmes et pour leur disponibilité et leur sympathie

Anibal Berith