Retour ''Sur les Pointes'' 2019 @vec SVINKELS !
Ben Tardif
Journaliste

«Le Festival Sur les Pointes : 11 ans déjà et toujours aussi festif et déjanté !»

Créé 18/05/2019
441 vues

On est vendredi, c'est la fin de semaine et une envie de se dégourdir les gambettes ainsi que les tympans avec du bon gros son et une ambiance joviale. C'est bien içi "the place to be" sur l'ancien site de la centrale thermique EDF de Vitry sur seine que vont se dérouler les 3 jours de fest "Sur les Pointes". Pour ma part je ne serai présent que pour cette première journée (soirée) avec trois têtes d'affiche de renom : No one is innocent, Svinkels et le Bal des Enragés !

No one is innocent ouvre le bal de ce premier jour du fest. Kemar et sa bande mettent le dawa dès les premiers riffs de guitare. On en attendait pas moins des No One. Ça bouge beaucoup sur scène, et le pit commence à s'échauffer aussi. Certains artistes ont tendance à nous endormir sur scène en restant deux heures statique à chanter et jouer gentiment à leur place. Ce que l'on peut dire pour ce set c'est que c'est tout l'inverse !! très difficile à suivre d'ailleurs pour les photographes mais malgré tout un grand kiff et challenge que de les shooter pour capter les meilleurs moments. Merci au passage ! Niko des Tagada Jones les rejoindra sur scène à la fin du set pour …… finir de mettre le feu (et en attendant le Bal plus tard dans la nuit).

Alors là pour mon troisième show des Svinkels (svink pour les intimes) j'en ai, mais vraiment pris plein la tronche ! Ils sont juste complétement barrés et c'est tellement jouissif. Ce style complètement inclassable de rap loufoque sur fond de punk, métal (?) A découvrir d'urgence si c'est pas déjà fait. Trois chanteurs (dont Gérard Baste, ancien animateur sur Game One) et un DJ font un putain de show, un peu à la manière théâtrale/comédie musicale euh, enfin pas à la Notre Dame de Paris, mais plutôt à la Princess Leya, pour les connaisseurs ☺ ! Une grosse communion avec le public. Peut-être la recette ? Les thèmes abordés, l'alcool, la drogue, la déchéance, la décadence … inspirant non ? Distribution de 8.6 et arrosage du public à coup de cubi de rouge, rosé, blanc ? on sait pas trop. Le public est juste au moins aussi taré que leurs dieux sur scène. Les tee-shirts, casquettes à l'effigie du groupe fleurissent. Les slameurs défilent au-dessus des têtes, la sécu n'en peut plus, pas vraiment rompu à cet exercice (Message pour l'orga : il aurait fallu des bénévoles à la mode « sécu du Hellfest » !)


Une fin de première journée qui se termine en apothéose avec les Enragés du Bal, en tournée pour leur 10 ans de formation. Un line-up qui a changé pour cette édition un peu spéciale Reuno (Lofofora) est parti laissant la place à Kemar mais aussi à Shanka et Poppy tous les 3 des No one, et pour la soirée, Gaël toujours du même groupe viendra remplacer Xa Mesa pour pas moins de 25 titres et plus de deux heures de show... on était pas couchés (fin du set à 2h du mat' !) Une énergie de ouf comme à leur habitude, avec un Vincent Veheex (Punish Yourself), Poun de Black Bomb A et Kemar « le petit dernier » nouveau venu. La scène est en feu, la fosse n'en parlons pas ! Un bain de foule de Poun slamant en chantant, bravo ! Un joyeux bordel et une joie non dissimulée que ce boeuf entre potes. Sans oublier des prestas scéniques et enflammées (cf. portofolio) de Klodia des Punish.
Un Vive le feu ! incontournable et désormais traditionnel pour finir le set. On a évité cette fois une nouvelle frustration vécue à la Cigale où la joyeuse bande n'avait pas pu terminer par manque de temps.

En résumé, encore une nouvelle édition avec une affiche qui fait mouche et mêle le keupon au métalleux en passant le teufeur. Un petit festoche francilien qui gagne à être (encore plus) connu eu égard à la qualité des artistes présents !

A bientôt pour de nouvelles aventures (Clisson sera ma prochaine étape !) Ben


Setlit :
INTRO
CA RECOMMENCE
DE LA CAME
HARD MAT
DIZY
CHIC
KREVARD
RECHUTE
DIRTY CENTRE
LA YOUTE
CEREAL KILLER
SKUNK

Set de DJ PONE
H
FN (COMMENT CA)
PUNK X2
PQ


Festival
Hellfest 2018
Svinkels
22/06/2018