Report SONS OF APOLLO @ l'Elysée Montmartre le 12/10/2018!
Peetoff
Journaliste

«Ne nous y trompons pas, malgré l'accumulation de talent dans ce groupe, ces gars là savent écrire de la très bonne musique. Espérons qu'une suite verra le jour et que ce premier album ne soit pas un coup d'épée dans l'eau.»

Créé 12/10/2018
230 vues

C'est avec une joie immense que je me rends à l'Elysée Montmartre pour enfin assister à un concert de SONS OF APOLLO. En effet, j'ai malheureusement loupé leur concert au HellFest, qui de l'avis de tous n'était pas des plus grandiose, et au Raismes Fest. Il me tarde donc de pouvoir enfin me rendre compte par moi même de ce que donne sur scène cet AllStar Band. Excusez du peu mais ce groupe réunit quand même cinq virtuoses avec, MIKE PORTNOY (ex Dream Theater, The Winery Dogs, etc), DEREK SHERINIAM (ex Dream Theater, ex ALICE COOPER, etc), BILLY SHEEHAN (The Winery Dogs, Mr Big, etc), RON BUMBLEFOOT THAL ( Art Of Anarchy, ex Guns N' Roses) et JEFF SCOTT SOTO (Trans-Siberian Orchestra, ex Yngwie Malmsteen).

C'est dans un Elysée bien rempli que nos cinq Américains vont faire leur apparition sur le titre INTRUDER de Van Halen. Dès les premières notes de GOD OF THE SUN, issu de leur seul album PSYCHOTIC SYMPHONY, le ton est donné. Ces cinq musiciens ne sont pas là pour se la couler douce mais plutôt pour nous envoyer du lourd. Je plains d'avance le spectateur qui se retrouve dans la salle n'aimant pas spécialement le Prog car nous allons prendre dans la tronche une déferlante de notes et riffs tous plus complexe les uns des autres. Enchainant avec SIGNS OF THE TIME, je prends un énorme plaisir à écouter les parties de batterie du Boss Portnoy pour lequel j'ai une grande admiration. Putain il est en forme le bougre ce soir même s'il se fera plus discret qu'à l'accoutumé sur sa relation avec les fans. Pour le plus grand plaisir des fans présents, le groupe en sera de sa première reprise de DREAM THEATER avec JUST LET ME BREATHE. Mais quel pied de réentendre ce titre en live. D'ailleurs Mr SCOTT SOTO fera le job à la perfection que ce soit sur les titres du groupe ou des reprises de DT, QUEEN ou VAN HALEN. Le Sieur est en voix et arpente la scène sans discontinuer, il ne privera pas d'invectiver le public a de nombreuses reprises.

Il est aussi à noter la grande complicité entre les trois de devant. JEFF, BILLY et RON ne se privent pas une seconde pour jouer ensemble avec une joie très communicative. Comme quoi on peu assister à une véritable démonstration technique le tout dans une ambiance bon enfant. Car pour ce qui est de performance, RON et BILLY sont au sommet de leur art. Tous les deux affublés de leur guitare et basse à deux manches, écoeureront la majeure partie de l'auditoire. Ces deux là jouent avec une aisance déconcertante sans jamais montrer la moindre difficulté. Du très haut niveau musical sans tomber dans le rajout rébarbatif. Mais malgré la décontraction déconcertante de nos joyeux musiciens, le concert bat son plein et les titres s'enchainent sans répit. Après le solo du toujours très sérieux DEREK SHERINIAM, le groupe nous propose un des très grand moment de la soirée avec douze minutes de pur bonheur en jouant LINES IN THE SAND de DREAM THEATER. Pas rassasié le public en demande encore et les californiens reviendront finir le travail avec un titre de VAN HALEN, AND THE CRADLE WILL ROCK, qui mettra les fans à genoux avant de les achever avec le puissant COMING HOME.

Presque deux heures de pure jouissance musicale. Un énorme pied pour les fans présents. Ne nous y trompons pas, malgré l'accumulation de talent dans ce groupe, ces gars là savent écrire de la très bonne musique. Espérons qu'une suite verra le jour et que ce premier album ne soit pas un coup d'épée dans l'eau.

Setlist SONS OF APOLLO :
Intruder (Van Halen song)
1. God of the Sun
2. Signs of the Time
3. Divine Addiction
4. Just Let Me Breathe (Dream Theater cover)
5. Labyrinth
6. Bass Solo
7. Lost in Oblivion
8. Save Me (Queen cover)
9. Alive
10. The Pink Panther Theme (Henry Mancini cover)
11. Opus Maximus
12. Keyboard Solo
13. Lines in the Sand (Dream Theater cover)
14. And the Cradle Will Rock... (Van Halen cover)
15. Coming Home


Chroniques
Festival
Hellfest 2018
Sons Of Apollo
22/06/2018