Peter MURPHY Ft. David J. (BAUHAUS Ruby Celebration) 1st part Desert Mountain tribe @LeBATACLAN - Paris
Ben Tardif
Journaliste

«Set unique en France pour les 40 ans de carrière du groupe gothique BAUHAUS !»

Créé 14/11/2018
1131 vues

Ce soir c'est au BATACLAN que Peter MURPHY a choisi de se produire pour la seule et unique date française de ce groupe mythique de la scene Coldwave des 80's ! (Joy Division, The Cure) Une sensation étrange m'envahit passé la pas de la porte d'entrée de cette salle parisienne tout aussi mythique, au passé tragique, quasiment 3 ans jour pour jour après la tragédie. mais je ne m'étalerai pas plus sur cet évènement douloureux.

La salle se remplit timidement , quelques pétards ébouriffés, quinquas bien tassés, arrivent. Dress code ce soir : "all in black"... avec un point commun de venir s'abreuver des titres qui ont berçé notre adolescence , à la mode corbac ! du looké cotoie quelques Messieurs en costard sortis du bureau ou Madames en chemisier. 40 ans se sont écoulés, tout ce petit monde s'est rangé, casé, fini les cheveux crêpés ...Allez un petit retour en arrière le temps d'une soirée en bonne compagnie !

19hOO : les hostilités démarrent avec DESERT MOUTAIN TRIBE très belle surprise , on est toute de suite mis dans le bain avec cette première partie de qualité, trio venu d'allemagne basé à Londres. Né en 2012, DMT me fait un peu penser à nos petits français de jessica93, on est clairement sur un son indé puissant et sombre, bourré d'effets en tout genre chorus, reverb, saturé comme il faut. un mélange d'influence Joy Division Bauhaus (of course !), un peu de Cure, Christian Death, aussi. Jonty balls au chant (puissant ) et à la guitare, ,... une basse bien "grasse" menée par l'excellent Philipp Jahn, et un Frank van der Ploeg qui file tout droit ! C'est très bon, une vraie agréable surprise et découverte que ce premier groupe qui nous met dans une ambiance bien dark en attendant que le Maitre et ses disciples entrent sur scéne pour la cérémonie.

Pause houblon pour tout le monde ! et ça repart avec le tant attendu Peter Murphy accompagné de David J, bassiste de la formation originale du groupe BAUHAUS. Ce soir le combo va reprendre l'album entier IN THE FLAT FIELD plus quelques surprises dont le dernier titre SEVERANCE des Dead Can Dance même période, même mouvance...à l'origine du mouvement Goth. Sans eux, il n'y aurait pas eu de Nine Inch Nails, de Jane's Addiction ou de Bloc Party, Franz Ferdinand, AFI, Interpol, Hot Hot Heat.
Bon on va pas se mentir, aucun ado boutonneux dans la salle ni même de trentenaires (ou très peu, alors j'ai du les louper) mais plutôt des "quadras" bien tassés à tendance "quinqua" ou "sexa" qui vont reprendre tous les titres par coeur. Complétement survoltés pour certains, et certaines complétement en transe au moment venu de "Stigmata" ou encore de "bela lugosi's dead". La température monte d'un cran. Le Bataclan est plein à craquer. Il est quasi impossible de se frayer un chemin pour trouver un bon angle de vue, pour la "pic of the set" !!
Well, ce set de Sir MURPHY a fait le job avec un jeu de scéne parfait, des mimiques à régaler plus d'un photographe (à vous d'en juger!) une voix qui n'a pas bougé, une émouvante dédicace pour les camarades tombés le 13 novembre 2015. Bref, une soirée inoubliable à tous les niveaux, "the place to be" pour les goths venus des quatre coins de la France, qui n'auraient loupé pour rien au monde ce rendez-vous unique.

setlist

Double Dare
In the Flat Field
A God in an Alcove
Dive
Spy in the Cab
Small Talk Stinks
St. Vitus Dance
Stigmata Martyr
Nerves
Burning from the Inside
Silent Hedges
Bela Lugosi's Dead
She's in Parties
Adrenalin
Kick in the Eye
The Passion of Lovers
Dark Entries

Encore:
The Three Shadows, Part II

Severance
(Dead Can Dance cover)