MARILYN MANSON sur la scène Mainstage 1 du Download Festival 2018
United Rock Nations

«Marilyn Manson a fait du Marilyn Manson : un show de sons et lumières à l'américaine qui a convaincu les fans et ébloui les curieux»

Créé 16/06/2018


Après Ozzy Osbourne le vendredi soir, le Download Festival accueille Marilyn Manson pour un concert chargé de promesses et qui avait semblé nécessité une sacrée installation scénique avec la superposition de plusieurs backdrops et éléments de décor. Plusieurs personnes campent déjà depuis un bon moment devant la Main Stage afin d'être le mieux placé possible pour assister au concert.

Alors que la musique d'introduction se fait entendre, tous les musiciens arrivent en même temps sur scène, déclenchant une vague d'applaudissements, mais c'est bien Marilyn Manson, en même de cérémonie, qui lance le spectacle sous les hurlements de son public. Et c'est bien évidemment « Irresponsible Hate Anthem » qui ouvre le bal des titres iconiques de cette soirée. Peu après, le chanteur prend la parole pour déclarer avec un sourire : « Vous êtes la foule la plus bruyante que j'ai pu entendre ! Continuons dans ce style old school avec « Angel With The Scabbed Wings » ! ». Visiblement très en forme, Marilyn Manson arpente la scène, se rapproche de ses musiciens, se penche au bord de la scène, harangue son public et ne se fait pas prier pour communiqué avec ses fans à coup de « Je vous aime ! ». Autant être franche immédiatement, Marilyn Manson peut être qualifié de tout selon moi, sauf de chanteur. Le chant clair est relativement propre, je l'admets, mais dès qu'il y a un peu de saturation, la voix perd en qualité, ce qui est assez regrettable au vu de la très bonne qualité globale du show. Le public entre littéralement en transe après « This Is the New Shit » mais c'est bien « mOBSCENE » qui est le titre le plus attendu de cette première moitié de setlist.

Le spectacle continue avec un rythme plutôt soutenu puisque Marilyn Manson continue de montrer une bonne énergie scénique sous ses grands airs de drama queen tout en communiquant avec la foule du Download Festival. Les musiciens l'accompagnent avec professionnalisme et expérience mais demeurent en retrait par rapport à lui. « Kill4Me » est marquée par l'arrivée sur scène d'une personne brandissant un drapeau (c'est tout de même la troisième fois de la journée après Crossfaith et Turbonegro). L'amour de la grandiloquence n'a pas fait défaut à Marilyn Manson qui revient vêtu d'une armure à plumes pour « The Dope Show », ainsi qu'en compagnie d'une danseuse qui réapparaitra selon les morceaux. La reprise de « Sweet Dreams » est toujours un grand moment dans ces concerts et ce soir n'échappe pas à la règle. L'ambiance demeure sombre et le public hurle et chante son admiration. Après le premier rappel, le chanteur revient sur scène, bien plus maquillé. Il se place derrière un pupitre et sa silhouette se devine derrière un voile de fumée. Pour le début de « The Beautiful People », il tient une marionnette sur ses genoux et lui fait taper sur les cordes d'une guitare avec des baguettes de batterie. Peu après, la danseuse revient habillée en cheerleader.

Marilyn Manson aime faire durer le plaisir et, dans cette optique, il n'a prévu non pas un mais deux rappels, chacun marqué par des titres importants de sa carrière que ses fans n'auraient manqué pour rien au monde. Le public semble très satisfait du spectacle mais je reste sur ma faim tant la prestation vocale me déçoit et le show, dans son ensemble, manque de chaleur humaine, contrairement à celui d'Ozzy Osbourne.


Setlist de Marilyn Manson :

1- Intro (Bill $aber - Creepin N Lurkin)
2- Irresponsible Hate Anthem
3- Angel With the Scabbed Wings
4- Deep Six
5- This Is the New Shit
6- Disposable Teens
7- mOBSCENE
8- Kill4Me
9- Rock Is Dead
10- The Dope Show (With 'I Don't Like The Drugs ( But The Drugs Like Me)' snippet)
11-Sweet Dreams (Are Made of This) (Eurythmics cover)
12- Say10
13- The Fight Song
RAPPEL 1
14- Antichrist Superstar
15- The Beautiful People
RAPPEL 2
16- Cry Little Sister (Gerard McMann cover)
17- Coma White
18- God's Gonna Cut You Down (Johnny Cash song)




Festival
Fête du Bruit
Marilyn Manson
12/08/2017
Hellfest 2018
Marilyn Manson
24/06/2018