Live report SIDILARSEN + guest RAGARAJA @La Maroquinerie PARIS 2019
Ben Tardif
Journaliste

«Sidilarsen retourne tranquillement la Maroquinerie !»

Créé 23/11/2019
413 vues

C'est dans ce lieu mythique parisien que les SIDILARSEN ont déposé leur valises ou plutôt leur flight case, lors de leur deuxième date francilienne (après le Mennecy Metal Fest de septembre).

Pour démarrer les hostilités, ça sera les parisiens de RAGARAJA (divinité du bouddhisme, littéralement Roi de la Passion) choisi sur concours parmi plus de 110 groupes postulants suite à l'annoncer passée par le groupe via les réseaux sociaux. Idée plutôt cool de la part des SIDI permettant de promouvoir la jeune génération montante du métal hexagonal ... Le groupe propose un mélange de djent, de metal moderne et de néo-metal assez efficace. Ce n'est peut être pas totalement un hasard avec un Sylvain, bassiste et petit dernier entrant de la bande, dont c'est clairement la came ! Cqfd ... ça envoie du lourd avec des compos qui tiennent la route. Une grosse gouache qui se dégage et va gentiment chauffer la (petite) salle de la Maro. Efficace à souhait ! les RGRJ sont venus aussi présenter leur premier opus EGOSPHERE sorti en novembre. ça tombe plutôt pas mal comme occaz' pour une promo, non ? En tout cas nous, on en redemande !

Allez fini le tricot on passe aux choses (encore) plus sérieuses. Nos cinq occitans montent sur scène pour tout retourner. Bon il est vrai que l'espace sur scène est plus que réduit, donc pas d'écrans géants (Cf. la nouvelle scènographie et light du OVTC (On Va Tous Crever) Tour, mais c'est pas grave ils s'adaptent .. pas le choix de toute façon, hein ? et puis l'impasse sur le gros gros son habituel pour se conformer aux restrictions du lieu dans une salle équipée de limiteur (castrant le son ... snif) En vrai, on ne se sera pas aperçu de grand chose une fois dans le grand bain ! Allez GOOOO

Les Toulousains démarrent le concert en trombe avec « A vif » et « Money Game », impressionnants de puissance. « Retourner la France » met la barre encore plus haut s'il était possible. On se demande alors si le groupe va être capable de tenir cette tension tout au long du set tant on est époustouflé par la performance scénique qui s'avère de très très haut niveau comme prévu ! Sidi envoie toujours autant malgré leur grand âge (lol) et oui plus de 22 ans de carrière ! La Maro va avoir le droit aux incontournables comme « Guerres à vendre », « La morale de la fable » en version revisitée ! spécialement pour l'occasion (bientôt une petite surprise à ce sujet ) Attention le dernier album n'est pas en reste avec « Interdit de se taire », « Zéro un Zéro », « On va tous crever » avec une couleur beaucoup plus métal (djent?) qu'électro. ON va tous crever un album taillé pour le live résolument plus politique ou plutôt écolo engagé !

Il vraiment, mais vraiment très très chaud ici à la Maroquinerie. et c'est littéralement la guerre dans le pit. Nous même photographes ne sommes pas épargnés. On aura tous survécus, enfin je crois !

Didou (David) va rend un émouvant hommage à Keith Flint de Prodigy expliquant à quel point pour eux le mélange des genres a toujours été important. Leur reprise de « Breathe » défonce tout ! ça fait tellement plaisir (je n'avais pas encore eu le droit à celle ci en live)
puis vient « Back to Basics » la base ! avant un petit rappel, histoire de reprendre ses esprits (ah non ça c'est MASS ...) La deuxième et dernière partie du set redémarrera avec un vibrant « Comme on vibre », « L'ardeur du vivant » pour finir par le traditionnel « Des Milliards » repris en choeur par la salle qui ne s'arrêtera de chanter qu'après le Merci ! de David. Clairement sinon on y passait la nuit tellement la fan base était chaude bouillante pour faire durer le plaisir !

Après une date à RIOM la veille, la troupe enchaina la semaine suivante avec une date à la maison du Bikini sur Toulouse .
Vivement le retour à la Capitale ! Merci les amis

SET LIST

A vif
Money Game
Retourner la France
Guerres à vendre
God's Got Guns
Interdit de se taire
Zero un Zero
La morale de la Fable
We come to get it
On va tous crever
Breathe ( The Prodigy Cover)
Back to Basics
Comme on vibre
L'ardeur du vivant
Des Milliards