Live report de Junior RODRIGUEZ @La Boule Noire PARIS - 26.11.19
Ben Tardif
Journaliste

«Une petite dose de rock psyché à la boule noire ...»

Créé 26/11/2019
87 vues

Ce mardi 26 novembre, Junior Rodriguez est à la Boule noire pour la release party de son nouvel album « Stellar dream »

La première partie commence à nous plonger dans une ambiance rock stellaire d'une très belle façon. La chanteuse transperce la salle de sa voix envoutante et de son clavier.
La salle est quasiment pleine. Des morceaux d'une incroyable justesse, accompagnés de jeux de lumières rouges, verts, bleus qui donne une atmosphère plutôt envoutante ! La basse est bien présente ainsi que de longs et hypnotiques solos de guitare.
Ce quatuor a su mettre tout le monde d'accord et entraine le public dans une ambiance spleenante au fil de son set.

Setlist :
western
it mos
fearless
soon
17
tropical
surrender
trapped
bexing

Après une belle introduction instrumentale, la salle pleine accueille avec engouement Junior et ses musiciens avec « starting from nowhere » qui nous plonge directement dans cette super ambiance stellaire . Les stroboscopes et lasers en tout genre sont omniprésents et nous font voyager encore plus dans ce monde rock psychédélique. « Paris bonsoir » « Paris faites du bruit » « Take your time », crie Junior qui sait communiquer avec son public et le faire participer comme sur le morceau « Dali was a liar » ou il demande de crier 1,2,3,4 comme un hymne sur ce morceau, suivi d'un excellent petit »jam »

Le public est totalement capté au fil des morceaux qui se succèdent toujours dans cette ambiance lumineuse, envoutante avec une fumée qui envahie la scène puis la salle donnant aux lights ainsi qu'à la musique un caractère encore plus pénétrant .
Viendra ensuite une belle dédicace à sa « chérie » sur « my love, my friend » !

Junior lâche sa guitare pour laisser la place à un excellent featuring avec la présence de Waxx (qui sera en solo prochainement à la Maroquinerie) pour deux excellents morceaux avant de remercier son équipe et sa production pour son album « stellar dream3 » S'en suit « Bite me now » qui enchaîne rythmes lents et rapides avec un public en délire qui se met à pogoter. Les esprits s'échauffent bel et bien avec un : « non le rock n ‘est pas mort « crié par junior.
Le groupe disparaît de la scène à travers la fumée pour revenir quelques minutes plus tard après les acclamations des fans venus en nombre il faut le dire, pour un dernier morceau en remerciant son équipe technique et la Boule Noire pour son accueil. Ce dernier titre reflète à merveille cet esprit de rock psyché, délirant et hypnotique nous rappelant un certain Led Zeppelin, tant dans la structure du morceau, qui enchaîne rythme lent et rythme rapide que dans la voix transperçante de junior qui raisonne dans une salle illuminée par un superbe light show. La batterie est bien marquée rappelant des battements de coeur accompagné d'un puissant solo de guitare accompagné par cet instrument étrange, le téramine (cf.photo).
Merci Junior de nous avoir transporté dans votre monde !

Pour finir, Junior RODRIGUEZ a réussi à nous faire voyager le temps d'une grosse heure dans un monde parallèle, un rêve stellaire, à travers une setlist issue des titres de son nouvel Opus.

Lyndia
Journaliste chroniqueuse

Setlist :
Starting from nowhere
Stellar dream
Dali was a liar
Heavenlips
Be my guest
Pissed off
Down your tears
My love my friend
Sur les toits de montreal
Panopticon revolution
Cactus seed
Bite me now

Heaven's curse