EPICA, Ultimate Enigma Tour - Grenoble
United Rock Nations

Créé 07/11/2015
4219 vues

Ce soir, La Belle Electrique accueille la tournée The Ultimate Enigma Tour du combo néerlandais de metal symphonique EPICA en mode sold out, soit 900 personnes, le maximum de sa capacité. Comme l'indique son nom, la tournée est la dernière visant à promouvoir l'album "The Quantum Enigma" sorti en mai 2014 et la première des trois dates françaises de la tournée (le 8 novembre à Rennes et le 9 novembre à Lille).

Avec en special Guests : ELUVEITIE et SCAR SYMMETRY


Pour cette tournée, EPICA a choisi de se faire accompagner par le groupe Suisse de ELUVEITIE (Folk Metal) et le groupe Suèdois SCAR SYMMETRY (Metal).

Ce sont donc les suédois de Scar Symmetry qui ouvrent les hostilités ce soir dans cette superbe salle de Grenoble, La Belle Electrique. Dure tâche pour eux, surtout que le public faisant la queue devant la salle depuis 17h, portent plutôt des tee shirts et autres bannières à l'effigie des suisses de Eluveitie et des hollandais de Epica. C'est donc devant un public remonté à bloc qu'ils commencent un set d'environ 40 minutes, chauffant la salle avec leur death mélodique progressif, enchaînant les titres tout en mettant le feu à une assemblée qui répond présent et laissant la place chaude à Eluveitie. Scar Symmetry aura fait le job.

C'est au tour d'Eluveitie d'entrer sur scène, décorée à l'effigie de leur dernier album - "Origins", sorti en août 2014 - qu'ils viennent défendre ce soir. Un son commence, et c'est parti : l'intro de "Origins" retenti, le groupe entre sur scène et le public explose. La bande de Chrigel, dès les premiers morceaux, donne une énergie et une chaleur qui fait que le public répond et chante avec eux. Leur folk métal entêtant et super efficace encourage le public à se déchaîner dans des pogos frénétiques et même, à la demande de Chrigel, un circle pit est déclenché dans la fosse, terminant le set de nos suisses. Mais le public en veut plus, un rappel s'impose, et les revoilà sur scène pour jouer l'un de leur titres les plus connus de l'album "Slania" : "Inis Mona", qui après un immense remerciement et un grand salut au public, clôture leur set énergique en beauté.

Après un changement de plateau, voici les membres d'Epica qui entrent sur scène, se mettant en position pour commencer le show. Le public scande le nom de Simone Simons, la lumière s'éteint et "Originem", intro de "The Quantum Enigma" ouvre les hositilités. S'en suit une explosion de lumière, et l'entrée de Simone sur "The Second Stone" fait exploser le public qui n'attendait que l'arrivée de la belle chanteuse.

Au titre suivant, la salle recommence à nouveau à tournoyer, marquant le début du puissant " The Essence Of Silence" se terminant par une ovation du public. Petites interludes pour enchaîner sur "Chemical Insomnia" comme sur le dernier opus de nos hollandais, d'ailleurs un début de set constitué principalement de titres extraits de "The Quantum Enigma".

Place à un titre issu d'un ancien album, "Design Your Universe", à l'instar de "Unleashed" où une forêt de bras tendus vers le ciel et se balançant de droite à gauche, accompagne le chant lyrique de la belle Simone Simons en grande forme ce soir. Titre qui ne laisse pas le public indifférent, "Cry For The Moon" retentit dans la salle avec des effets lumières et un public chantant en coeur avec la frontgirl les refrains.

Pour terminer un set haut en couleurs Simone demande au public un wall of death, le public s'ouvre en deux vidant la fosse en son centre et au décompte de trois faisant exploser les deux parties se rencontrant et clôturant le set. Le public n'étant toujours pas rassasié en redemande: un son retenti et voici Coen Janssen armé de son synthé tordu qui fait son apparition chauffant le public qui ne demande que ça, rejoint peu de temps après par ses acolytes qui entament "Sancta Terra", Storm The Sorrow" ,"Unchain Utopia" et "Consign To Oblivion" en rappel pour terminer une belle soirée dans la nuit grenobloise.

Entre un public survolté, une superbe salle, et ces trois superbes groupes, tout était réuni pour un soirée réussie. Epica nous quitte probablement pour retourner en studio et enregistrer le successeur de "The Quantum Enigma". Nous attendrons avec impatience leur prochaine tournée.

Setlist EPICA:
-Originem
-The Second Stone
-The Essence of Silence
-Sensorium
-The Fifth Guardian (Interlude)
-Chemical Insomnia
-Unleashed
-Martyr of the Free Word
-Cry for the Moon
-The Obsessive Devotion
-Victims of Contingency
-The Phantom Agony

Rappel:
-Sancta Terra
-The Last Crusade
-Unchain Utopia
-Consign to Oblivion