Download 2017 - Report de la 1ère journée
Beleth Ars Goetia
Journaliste

«What this Hell ? Ca démarre à froid et ça brûle en quelques instants. Du gros son !»

Créé 09/06/2017
5500 vues

Mallory Knox


C'est au groupe de Rock Alternatif anglosaxon, Mallory Knox, qu'incombe la lourde tâche d'ouvrir la deuxième édition du Download France, en tournée pour défendre leur troisième album, "Wired" paru en mars dernier,

Le public est déjà nombreux devant les barrières de la Mainstage 2 tandis que d'autres sont assis par terre plus en arrière. A 15h15 pétante, le quintette entre en scène, bière a la main, tous habillés en noir. Et c'est parti pour 40 minutes de show.

Mallory Knox démarre avec le très rythmé « Wired » extrait de son nouvel album éponyme. Et dès le premier titre, le public tape des mains. Superbe accueil pour le premier concert de la journée. Le groupe bouge beaucoup sur scène et surtout Mikey Chapman, le chanteur qui n'hésite pas interagir avec le public entre deux titres.


Le son est globalement équilibré avec cependant une batterie en retrait et quelques saturations de trop ci et là.

Sur « Wake Up », titre du premier album « Signals », le public commence à jumper. L'énergie sur scène est excellente. Mallory Knox réussit son pari d'embarquer le public.

Après 10 titres, Mallory Knox conclut son set avec un titre du dernier album « Better Off Without You », un mid-tempo groovy au refrain entrainant. En conclusion, les britanniques de Mallory Knox ont fait le job. Excellent set !

Setlist
Wired
Midnight
Beggars
Wake Up
California
Shout at the Moon
Lucky Me
Lighthouse
(Unknown)
Better Off Without You


Pierce The Veil


Direction la Mainstage 1 pour assister au concert de Pierce The Veil, le groupe de Punk-Post Hardcore américain venu défendre son quatrième opus « Misadventures » paru en 2016.

Ça démarre fort avec « Texas Is Forever » extrait du dernier album et dès le début on sent que l'ambiance va être chaude : des circles pit, des pogo à tout va ! Bref ! Il faut dire aussi que Pierce The Veil a sorti l'artillerie lourde avec « Bulls In The Bronx », « A Match Into Water » et « King For A Day » extraits de « Collide With The Sky », leur 3ème album et « Caraphernelia » de « Selfish Machines ».



Bref ! Une setlist explosive taillée pour le live. On a même droit à un lancé de pétales multicolores et à une guitare balancée en l'air par Tony Perry ! « Thank You Paris » lance Vic Fuentes, le chanteur. Thank you Pierce The Veil !

Setlist
Texas Is Forever
Bulls in the Bronx
A Match Into Water
Today I Saw the Whole World
Dive In
Caraphernelia
Circles
King for a Day


Raven Eye




The Cadillac Three


Nous quittons les Mainstage pour aller découvrir The Cadillac Three sur la Spitfire Stage. Peu d'entre nous connait ce combo originaire de Nashville avant sa présence au Download France en ce début d'après-midi. Le groupe qui se définit d'influence Southern Rock est composé de Jaren Johnston (voix principale , guitare), Kelby Ray (basse, Dobro, guitare acoustique , voix) et Neil Mason (batterie, voix). Le trio s'apprête à publier son troisième album « Legacy » à paraître en aout 2017.

Il est compliqué pour The Cadillac Three d'attirer du monde sur la petite scène Spitfire pour deux raisons : la première concerne la tonne de boue présent devant la scène. Le parterre est rendu hostile eu égard aux fortes pluies de la veille. La deuxième concerne la concurrence des autres scènes, puisque simultanément à The Cadillac Three, Raven Eye, bien plus connu dans nos contrées, joue sur la Mainstage 2.

La scène est ornée d'Amplis Marshall, customisés en rouge et des étoiles imprimées. 16h35. C'est l'heure. The Cadillac Three monte sur scène et ouvre son show avec le single de son dernier album « Bury Me In My Boots ». Ça sent le country-rock plus que le Southern Rock avec un refrain qui passe bien. Cette sensation se confirme avec le titre suivant « Slide » à l'esprit country-rock. Il est vrai que le groupe dénote dans le festival mais c'est l'ADN propre au Download de programmer des artistes aux horizons plus larges que le simple métal. Après tout, on n'est pas au Hellfest !!



La sauce commence à prendre avec « I'm Southern », un des titres les plus pêchus du set des américains. La setlist est principalement composée de titres du dernier album en date (« Bury Me In My Boots ») avec cependant un titre du prochain album en avant-première. Il s'agit de « Tennessee », un mid-tempo mi-country, mi-southern rock.

Le trio terminera son show avec le country-rock, « The South » sur lequel Jaren encourage le public à frapper des mains. En conclusion, si vous aimez le country-rock continuez à suivre le combo de Nashville. Mais si votre passion c'est le rock sudiste à la Lynyrd Skynyrd ou Molly Hatchet, passez votre chemin.

Setlist
Bury Me in My Boots
Slide
Tennessee Mojo
I'm Southern
Drunk Like You
Tennessee (new song )
Peace Love & Dixie
I'm Rockin'
White Lightning
The South


DAGOBA


DAGOBA sur la Warbird Sage


DINOSAUR JR


DINOSAUR JR sur la Mainstage2


THE CHARM THE FURY


THE CHARM THE FURY sur la Spitfire Stage


BLINK 182


Il est 19h. Direction la Mainstage 1 pour la prestation de Blink 182 que j'attends avec impatience. Pour être franc, ma passion pour le trio punk-rock ricain s'est arrêtée juste après le magnifique album « Enema Of The State » sorti en 1999 avec les méga-tubes « What's My Age Again » et « All The Small Things ». Vous allez trouver que c'est un peu réducteur, certes, et même si je n'étais pas vraiment convaincu de leur reformation et de la sortie de « California », je me réjouis de les revoir après tant d'années.

Et je ne suis pas le seul car le public est présent. A vue d'oeil, je dirai que les trois quart du public du Download ce soir est massé devant la scène de Blink 182. Dès les premières notes de « Feeling This » c'est un public en chaleur qui accueille le trio américain. Et d'ailleurs, il n'arrêtera pas de chanter, de gigoter et de slammer tout au long des 75 mn de set.

Matt – pantalon rayé noir et blanc - bouge pas mal, Mark – habillé tout en noir - un peu moins et Travis – torse nu - est au taquet. A l'arrière le logo du groupe est en rose (le backdrop changera plus tard laissant apparaitre une femme avec un lapin) et visiblement, le groupe est heureux d'être sur scène au Download.

Travis nous gratifie d'un solo de batterie efficace et le public est convaincu, enchainant les titres. Bonne ambiance !

Setlist
Feeling This
The Rock Show
Cynical
Anthem Part Two
What's My Age Again?
First Date
Bored to Death
Built This Pool
Down
I Miss You
Dumpweed
Reckless Abandon
She's Out of Her Mind
Always
Violence
Sober
Family Reunion
Dysentery Gary
Los Angeles
All the Small Things
Brohemian Rhapsody
Dammit