Report BACKSTROCKERS @ L'Altherax Le 24 septembre 2021
RdvROCK
Journaliste

«Formé fin 2019, les Marseillais de Backstrokers avec Karim au chant, Julien à la guitare, Clément à la basse et Laurent à la batterie ont livré des compositions dans la veine des grands groupes de nu metal.»

Créé 08/10/2021
157 vues

Dès la 1ère chanson, Layers of Confusion, on a un aperçu des belles qualités vocales de Karim. Oscillant entre chant clair et growl, Karim gère avec efficacité la transition de l'un à l'autre. Il est aussi capable de descendre très bas dans les graves, ce qui permet de donner plus de profondeur à sa restitution vocale. L'intensité qu'il manifeste lors de son interprétation ajoute à toutes les dispositions énoncées auparavant. Sa prestation scénique et son envie de partager avec le public à l'occasion de ses interventions entre les chansons renforcent cette présence et au-delà celle du groupe. Ainsi durant le set, il demandera aux spectateurs de participer et de headbanger, remerciera Christophe du groupe Deceates et organisateur du Nice Is Burning Festival de les avoir invités à se produire sur la scène niçoise de l'Altherax. Nous apprendrons également que 'Sekhmet' évoque les révolutions dans le monde arabe, il y a 10 ans (référence au Printemps arabe). Il y a une bonne répartition entre douceur et heavy sur 'Count 2 3', tandis que le ton se durcit sur 'Brand New Plight', titre dans lequel l'influence de Korn se fait sentir. Une mention particulière à 'Collecting Dust', ma chanson préférée du live : la ligne de basse y est originale et la guitare heavy à souhait. Les morceaux s'enchaînent offrant leurs moments de grâce et d'énergie brute jusqu'au final, avec 'Genemesis' puissant et furieux.

Les Backstrokers ont frappé fort ! Je suis encore plus impressionnée par leur performance depuis que je sais que le groupe n'existe que depuis la fin 2019, qu'ils ont fait très peu de scènes depuis leur formation du fait de la crise sanitaire. Néanmoins, ils ont déjà de nombreux titres en stock et certainement, un gros travail de répétition. On les sent très sûrs d'eux et la qualité est au rendez-vous. Un album est en préparation pour début 2022 et j'espère que les distributeurs ne vont pas passer à côté, car, hélas, le talent ne rime pas toujours avec le succès. Les concernant, je suis très confiante et je leur souhaite d'aller loin, en dos crawlé ou autrement. Pour conclure, j'attends avec impatience la sortie de leur premier opus.

Setlist :
- Layers of Confusion
- Count 2 3
- Brand New Plight
- Collecting Dust
- #1
- Up Against The Wall
- Sekhmet
- Glasgow Scale
- The Vagabond
- Genemesis
From the 1st song, Layers of Confusion, we have a glimpse of Karim's beautiful vocal qualities. Oscillating between clear and growl vocals, Karim manages with efficiency the transition from one to the other. He is also able to go very low in the bass, which gives more depth to his vocal rendition. The intensity that he shows during his interpretation adds to all the dispositions stated before. His stage performance and his desire to share with the audience during his interventions between songs reinforce this presence and beyond that of the group. Thus during the set, he will ask the audience to participate and to headbang, will thank Christophe of the band Deceates and organizer of the Nice Is Burning Festival to have invited them to perform on the stage of the Altherax in Nice. We will also learn that 'Sekhmet' evokes the revolutions in the Arab world, 10 years ago (reference to the Arab Spring). There is a good balance between soft and heavy on 'Count 2 3', while the tone becomes harder on 'Brand New Plight', a track in which the influence of Korn is felt. A special mention to 'Collecting Dust', my favorite song of the live show: the bass line is original and the guitar is heavy. The songs follow one another offering their moments of grace and raw energy until the finale, with 'Genemesis' powerful and furious.

The Backstrokers hit hard! I'm even more impressed with their performance since I know that the band has only been around since late 2019, that they've done very few shows since their formation due to the health crisis. Nevertheless, they already have many songs in stock and certainly, a lot of rehearsal work. We feel they are very sure of themselves and the quality is there. An album is in preparation for the beginning of 2022 and I hope that the distributors will not miss it, because, alas, the talent does not always rhyme with the success. I am very confident about them and I wish them to go far, in backstroke or otherwise. To conclude, I am looking forward to the release of their first opus.

Setlist :
- Layers of Confusion
- Count 2 3
- Brand New Plight
- Collecting Dust
- #1
- Up Against The Wall
- Sekhmet
- Glasgow Scale
- The Vagabond
- Genemesis