Viva La Rock
Laurent Sage
Journaliste

MARCO MENDOZA

«L'esprit du Rock est toujours vivant ! »

10 titres
Rock, Hard Rock
Durée: 43 mn
Sortie le 02/03/2018
6905 vues
Le bassiste des DEAD DAISIES ( et accessoirement ancien de THIN LIZZY,WHITESNAKE, NEAL SCHON …) nous présente son album solo sobrement intitulé « Viva La Rock » et le moins que l'on puisse dire c'est que le titre reflète particulièrement bien le contenu !

L'homme « pue » le rock à plein nez et c'est tout à fait ce que l'on ressent à l'écoute de ses compositions. C'est direct, sans fioritures, le chant de Marco est empreint de cette rage, ce feeling si particulier qu'il arrive à retranscrire en studio. L'album a été enregistré par un trio : Marco à la basse, Soren ANDERSEN aux guitares et choeurs ( guitariste de Glenn HUGHES et Mike TRAMP) et Morten HELLBORN à la batterie.

Dès les premières notes de « Viva La Rock » qui ouvre l'album, on comprend vite que le rock, la guitare, la rage vont être de la partie. Le son est brut, le riff de guitare vous fait taper du pied et headbanger. Ne cherchez pas l'originalité mais appréciez l'urgence du morceau et laissez vous emporter. Solo rageur, chant puissant, tout y est. Le diable a bien assimilé ce qu'est le rock. Mieux, il le vit.
« Sue is On The Run » est un morceau mid-tempo, la basse est ronde, le chant plus feutré, guitare bien présente, sans excès, on imagine le groupe sur scène dans un pub partager avec le public, solo mélodique, pas besoin de shred ici, tout est joué avec le coeur.

« Rocketman » vient nous donner une autre petite claque, encore un morceau mid-tempo, avec une basse groovy, une guitare heavy, un solo tout en rage, un break basse batterie avant de repartir de plus belle . Un concentré de rock hard.

« Sweetest emotions », le single de l'album, avec ses cuivres (samples?), une guitare funky (sur l'intro seulement, il ne faut pas éxagérer non plus) , une basse qui groove (encore) est un beau mix de hard, de funk tout en tirant sans complexe vars le côté rock. Un morceau qui devrait cartonner sur scène.

« Chinatown » ,reprise du regretté THIN LZZY , est un bien bel hommage au groupe. S'il y a bien une personne qui a une légitimité pour reprendre ce standard, c'est Marco ( ainsi que tous ceux qui ont participé au groupe). Sa version est excellente, bourrée de feeling ; le solo n'est pas une copie de l'originel mais un condensé de feeling, joué avec passion. A noter la participation de Richard FORTUS ( GUNS'N'ROSES ) à la guitare et de Mike TRAMP au chant.

Je pourrais vous énumérer tous les titres de l'album mais c'est inutile, Marco fait preuve d'un sens de la composition excellent, ses racines seventies, le blues, le funk, le rhytm & blues, sont mixées ici dans toutes ses compositions. L'impression ressentie à l'écoute de l'album tient un mot : sincérité. Un mot rare de nos jours.

Et puis si, « Love 2 U » est le parfait exemple du mix de ses influences : le « Lalala » au chant en intro ( remember Grease) suivi d'un rythme funk (avec adjonction de piano) précédant le « One Two Three Four » que tout rocker se doit de connaître. La basse entre en scène, le chant tout en groove ( Glenn HUGHES style) vous font prendre votre pied. La guitare continue son oeuvre tout au long du morceau avec des petites phrases musicales avant un solo rageur.

Bon, je dois avouer un point faible sur cet album : la balade « Leah » qui aurait pu ne pas être enregistrée.Très seventies, avec une pointe d'orgue Hammond, représentative d'un style trop « gnangnan ». Même si Marco chante avec son coeur, c'est un peu mièvre pour moi.

A noter aussi une reprise de TED NUGENT : «Hey Baby ». Très groovy. C'est là que l'on voit l'apport d'un bassiste dans un groupe : sa version est définitivement plus « dansante » que l'original.

Alors, oui, cet album ne plaira pas aux fans de prog, nu ou death metal mais comblera tout amateur de rock, le vrai. Pas celui des BB BRUNES, mais celui qui sent la bière et la sueur.Cela fait plaisir de voir un artiste perpétuer cette musique qui nous fait vibrer que ce soit en solo ou avec ses potes des DEAD DAISIES.

Viva La Rock !

MARCO MENDOZA
Plus d'infos sur MARCO MENDOZA
Rock, Hard Rock