Truth and Lies
Laurent Sage
Journaliste

TYLER BRYANT & THE SHAKEDOWN

«Quand les (presque plus) jeunots de Nashville revisitent le rock hard des seventies»

13 titres
Rock
Durée: 45 mn
Sortie le 28/06/2019
4229 vues
SNAKEFARM RECORDS
Le groupe formé en 2009 et originaire de Nashville oeuvre dans le plus pur style blues/hard rock.

Un premier album ''Wild Child'' en 2013 qui lui apporte de bonnes critiques, un EP en 2015 '' The Wayside'' et les premières parties qui s'enchaînent : AC/DC, Aerosmith, BB King, Eric Clapton et avec les Guns en 2016 et 2017.
Que du beau monde et qui permet au groupe de jouer devant un public plutôt éclectique. Il est vrai que la musique du groupe est ancrée dans les seventies et est plus proche du blues que du metal.
Le guitariste fondateur commence à se faire une belle réputation en tant que musicien : la marque allemande d'effets Rodenberg a sorti une pédale overdrive Signature répondant au doux nom de TB Drive Shakedown Special que le guitariste utilise autant en studio qu'en live. Un bon début de reconnaissance par ses pairs.

A l'écoute de l'album on se retrouve avec des références au hard / blues des 70's : ambiance parfois planante ‘Judgement Day',' Out There', du riff inspiration Aerosmith : ‘ On To The Next' ( la référence est d'autant plus aisée que Graham Whitford, le second guitariste est le fils de Brad Whitford de …..), un peu de ZZ Top période ''Tres Hombres'' et ''Fandango'' (on a connu pire comme comparaison), du heavy ‘Cry Wolf' période Led Zep avec passages aériens , du rock énervé avec ‘Drive Me Mad'. Un petit reproche : peut être un peu trop de ballades sur l'album qui le rendent un peu ''mièvre'' à mon goût. Même si ces dernières sont jouées avec passion.

Cet album est un melting pot des multiples influences 70's que le groupe a plutôt bien intégrées. On sent que les nombreux concerts ont donné une unité et que les membres sont en phase. A l'écoute, j'avoue , les compos et la production de l'album m'ont parfois fait penser à Lenny Kravitz qui a un peu le même registre.

A l'heure où le principal courant qui prédomine est le metal, leur album fait un peu figue d'ovni musical dans le monde du hard rock. Je pense d'ailleurs que le groupe se classe plus de lui même dans un style blues que hard rock.

Leur réputation scénique est excellente et leur façon d'aborder la scène est on ne peut plus simple : on monte sur scène, on donne tout ce qu'on a et on s'en va. Difficile de faire plus simple; vous l'aurez compris, TB & The Shakedown est un groupe qui ne triche pas, qui fait passer ses émotions au travers de la musique et qui vous propose un voyage musical très sensuel avec une relecture des années 70 à la mode 21e siècle.