To The Bone
Herger
Journaliste

STEVEN WILSON

«Steven Wilson sort son album le plus personnel qui dépasse les carcans du Rock Prog ! Son chef d'oeuvre !»

11 titres
Rock Progressif
Durée: 59 mn
Sortie le 18/08/2017
8358 vues
Le chantre du Rock Prog est de retour après deux années d'absence avec un nouvel album. Je veux bien sur parler de Steven Wilson que le monde du Métal connaît pour avoir été le leader de Porcupine Tree, un des fleurons du Prog et l'un des plus novateurs que l'on ait connu, mais aussi producteur de talent (pour Opeth par exemple).

Depuis la fin de son groupe, il a décidé de se produire en solo et a déjà publié 3 albums dans un univers prog acclamé par les critiques et les aficionados du style. Sorti sur le label Caroline, entité qui appartient à Universal, Wilson se donne les moyens de ses ambitions. Avec ce nouvel opus intitulé ''To The Bone'', Wilson se permet un nouveau départ en nous créant des compositions plus abordables sans que la qualité soit remise en question.

Car Steven Wilson explique dans ses dernières interviews que son travail sur la remasterisation d'albums de Tears For Fears ou de Kate Bush par exemple lui a permis de retrouver son goût premier pour la musique des années 80. D'ailleurs, Wilson n'a jamais caché son admiration pour cette période musicale.

Les plus irréductibles qui adoraient la discographie passée risque d'être rebutés de prime abord par ces nouvelles compositions mais ceux plus ouverts d'esprit vont y trouver de très belles choses. En effet, pour ce nouvel album, Wilson a décidé de simplifier son propos tout en gardant sa propre pâte. Entendons-nous bien ! Simplifier ne veut pas dire moins bonne qualité ! Bien au contraire !

L'influence ''eighties'' se ressent des l'écoute du premier titre éponyme. Ce morceau est dans une veine Pink Floyd période ''Division Bells'' avec le son de guitare qui rappelle celui de David Gilmour. L'utilisation de l'harmonica est bien trouvé sur ce titre et aussi sur ''Refuge'', nous rappelant Supertramp. Incontestablement, deux des meilleurs titres de ce ''To The Bone''.

Que les fans de la vieille génération soient rassurés ! ''Blank Tapes'' n'aurait pas dénoté sur ses anciennes galettes. Malgré son côté intimiste, le titre conserve une consonance prog tout comme "Detonation" et sa structure alambiquée.

Un titre comme ''Permanating'' est une réussite totale entre sa mélodie immédiate qui rappellera aux plus anciens ABBA et le disco. Son refrain vous met la pêche et vous trotte dans la tête. Une réussite pop totale !

La voix de Steven Wilson est reconnaissable, toujours belle, qu'elle soit en voix de poitrine ou en voix de tête. Posez vos oreilles sur le très beau travail vocal du refrain du titre ''The Same Ssylium''.

Plusieurs guests sont présents sur cet album: Ninet Tayeb en duo avec Steven Wilson sur '"Pariah" et Sophie Hunger et sa voix sensuelle sur "Song Of i".

Comme il fallait s'y attendre venant d'un orfèvre comme Wilson, la production est aux petits oignons. On entend parfaitement tous les instruments. Dans l'optique de son opus, les guitares ne sont pas mises en avant et les soli ne sont pas aussi nombreux que par le passé mais ils restent efficaces comme sur'' People Who Eat Darkness ''.

Avec "To The Bone", Steven Wilson nous offre son meilleur album. En sortant des carcans purs du Rock progressif, il fait de ce nouvel opus un des plus beaux albums de Pop composé ces derniers temps. Il s'agit incontestablement de son chef d'oeuvre qui dépasse les frontières du Métal et du Prog. Vivement la série de concerts au printemps 2018 !

STEVEN WILSON
Plus d'infos sur STEVEN WILSON
Rock Progressif
Chroniques