Shrinking Violet
Kevin Montron
Journaliste

MIRIZON

«Mirizon, un MetalCore jeune mais déjà puissant, qui on l'espère, deviendra une référence. »

11 titres
Metalcore
Durée: 47 mn
Sortie le 26/02/2021
712 vues

Mirizon et son Metalcore de Nantes nous sert son premier album intitulé "Shrinking Violet" le 26 Février, sous la bannière du label M&O Music.

Un nouveau modèle de Metalcore ? Probablement. La formation française a déjà fait sa place dans sa région natale des Pays de la Loire et fait son petit bonhomme de chemin avec déjà quelques dates à son actif. Sa particularité est un MetalCore puissant couplé à un Violon, dont les parties sont assurées par Jules. Deux chants viennent se calquer sur ce modèle : un chant clean, ainsi qu'un chant growl/scream. Un groupe qui a déjà son public et fort d'une certaine notoriété.

Des voix puissantes. Martin au chant clean et également à la guitare a un large panel vocal et Matthieu alternera le growl et le scream avec aisance. Le premier morceau du disque, 'Awareness' sera un bon exemple de démonstration vocale. Très rythmé, les riffs nous happent sauvagement, et le break viendra en découdre avec des attaques d'harmoniques folles à la guitare. Mais, et le fameux violon dont je vous parlais au début de ces lignes ? Eh bien il est bien là et se marie avec aisance au reste. Une excellente démonstration fera d'ailleurs office de preuve sur des titres comme 'Nothing Left To See' et son break très mélodique, 'Fight for Destiny', ou encore le calme 'Eternal Disillusion'.

Les morceaux sont d'une bonne durée et assemblés avec une part de génie, c'est très fluide, varié et équilibré. L'écoute fut très agréable malgré le fait que votre serviteur actuel ne soit pas un grand amateur du genre, lorsque c'est bon, l'oreille s'y prête d'elle-même. Arrangé par Frédéric Leclercq (ex-Dragonforce, Kreator...), ce premier disque est un très bon début pour les nantais.