Rock'n'roll Disease
Laurent Sage
Journaliste

WARRIOR SOUL

«L'énergie et la sincérité du rock condensé sur un album . Warrior Soul ou comment peut on passer à côté d'un groupe avec un tel potentiel ?»

8 titres
Hard Rock
Durée: 31 mn
Sortie le 07/06/2019
582 vues
Formé en 1987 par Kory Clarke, un batteur originaire de Detroit qui décide de se consacrer au chant, le groupe est signé par Geffen et entame une tournée avec Metallica ( au sujet duquel Lars Ulrich déclare que Kory devrait être considéré comme une rock star au même titre que Bon Scott, Axl Rose & Michael Monroe) grâce à son premier album ''Last Decade Dead Century''.

Leur deuxième album au titre évocateur (et qui exprime bien le fait que l'on a affaire à un vrai groupe de rock) ''Drugd,God and the New Republic'' leur ouvre les portes d'une tournée avec Queensrÿche aux US et Canada.

Les relations se tendent avec la maison de disque (rappelons qu'entre temps le grunge est passé par là) et le groupe sort deux disques pour satisfaire ses obligations vis-à-vis de la maison de disques. Suit un album ''Space Age Playboys'' influencé par le cyberpunk ( Billy Idol made) sur un label indépendant. Metallica les convie à Donington mais peu après le groupe se sépare.

En 2007 Kory remonte le groupe ,sort un live, un album studio ''Stiff Middle Finger'' et joue au Wacken.

Après quelque péripéties le groupe recommence à faire de parler de lui en 2017 avec ''Back on the Lash'', album au sujet duquel les chroniques sont élogieuses.Retour du vrai rock dans la sphère musicale. Les prestations scéniques du groupe sont remarquées : l'énergie et l'intensité des concerts sont bien là, telles qu'on les ressent sur les albums studio. Le groupe est vraiment sincère et ne triche pas.

Avec son 9e album studio ''Rock'n'Roll Disease'', Kory et ses musiciens nous délivrent un album matiné de punk, avec le groove du glam et le côté un peu sombre du grunge . Un beau melting-pot.

Ne vous attendez pas à un album de power metal ou de symphonic metal, vous aurez droit à un du riff gras, énervé, un son brut, direct et un chant agressif, puissant, révolté. ''Nous vivons à crédit, nous vivons dans la drogue, nous n'avons aucune promesse de vivre de l'espoir : paroles issues de la chanson ''Blown Away''. Cela vous donne une idée de l'état d'esprit du groupe.

La mort des rockstars ? Nous continuons à les perdre mais nous n'en créons pas de nouveaux.

Nous vivons un changement radical de culture vers des modes de vie plus calmes et isolés.

Vous avez peut-être eu de la drogue, des armes à feu et des émeutes dans la rue mais vos enfants on un smartphone et Netflix et se moquent bien de votre révolution.

La même équipe que pour le précédent album ''Backon The Lash'' a été reconduite, ce qui assure une certaine continuité dans l'écriture des morceaux.

''Up the Dose'' qui ouvre l'album ( et vous met de suite dans l'ambiance de l'album) raconte la longue vie sur les routes de Kory; son riff entêtant entre immédiatement dans votre esprit. La voix éraillée et rageuse de Kory colle au morceau parce qu'il y a l'ingrédient principal : la sincérité. Tout au long de cet album les membres ne trichent pas et délivrent un témoignage vivant de ce qu'est le rock. Vous aurez du mal à sortir un titre de l'album tant les compos sont homogènes et nous ramènent à l'essence de ce style musical. La pochette est d'ailleurs très explicite.

Si vous n'avez encore jamais écouté Warrior Soul, il vous est donné un moyen de vous racheter : procurez vous ce ''Rock'n'Roll Disease'' et rendez hommage à ce groupe pour la sincérité et la ténacité dont il fait preuve. Aurons nous la chance de les voir sur scène ? Espèrons qu'un producteur ou tourneur avisé prenne les choses en mains.


WARRIOR SOUL
Plus d'infos sur WARRIOR SOUL
Hard Rock