Pillars of detest
Anibal BERITH
Journaliste

MOONREICH

8 titres
Black Metal
Durée: 49 mn
Sortie le 19/09/2015
3004 vues
Troisième sortie de cet automne pour le jeune et dynamique label français, Les Acteurs de l'Ombre, avec ce 3ème album du groupe francilien MOONREICH tournant autour du seul Weddir, auteur, compositeur, interprète et même créateur de l'artwork de cette dernière galette.

Le groupe fondé en 2008 à Paris s'axe pour cette production autour de Weddir à la voix et aux guitares, de Macabre à la basse et de William P. à la batterie. Après 2 EP ('Zoon Politikon' en 2009 et 'Curse Them' en 2012) et 2 albums ('Loi Martiale' en 2011 et 'Terribilis Est Locus Iste' en 2013), MOONREICH revient sur le devant de la scène Black Metal avec 'Pillars Of Detest' qui se montre moins violent que ses prédécesseurs et tout aussi sombre et malsain.

Fortement inspiré du Black Metal suédois et de MARDUK en particulier, cet opus a été enregistré au studio Hybreed (GLORIOR BELLI (2d groupe de Weddir), TEMPLE OF BAAL, SETH) et masterisé par Magnus 'Dero' Andersson à l' Endarker Studio (MARDUK, FUNERAL MIST, OFERMOD).

Le 1er titre du disque 'Ad Nausem' montre d'entrée de jeu toute la panoplie du savoir-faire de Weddir, savoir-faire maîtrisé pour chacune des compositions de 'Pillars Of Detest'. Une intro toute en douceur à la guitare réglée en son clair et la rythmique en fond qui emploie un riff plus gras et lourd. Puis c'est l'arrivée de la grande cavalerie toute en agressivité par l'alternance de blast beats et de mid tempo. Le rythme s'accompagne d'une mélodie aux riffs tranchants surplombés du chant de Weddir crié puis hurlé. Cette mélodie confère d'entrée de jeu une ambiance qui se veut sombre et âpre et l'enchaînement des titres de la galette mettront bien en valeur les thèmes chères au one man band : la guerre, l'odeur de la mort, la destruction, la fin du monde.

L'ensemble de l'album impose une ambiance noire et sinistre comme ce chant torturé sur fond de mélodie mélancolique et macabre auquel s'ajoute ce bruit de fusil que l'on recharge sur 'Believe & Behead' ou encore les riffs distordus et dérangeants faisant sentir la mort sur 'Long Time Awaited Funeral'.

S'en suivra l'intermède sinistre du très bon 'Sheïtan' purement instrumental à la mélodie envoûtante et l'incantation certaine. Le titre éponyme étant presque le plus long de l'album alternera ses 7'31'' de Black'n'roll et de Black Metal offrant ainsi à l'auditeur une succession de changements de rythme significatifs si bien menés que l'on se fait embarquer par la mélodie lancinante et grisâtre de la composition.

Le reste de l'album continue d'avancer dans les profondeurs des ténèbres avec 'All Born Sick', employant un rythme noir et dissonant poursuivant avec 'Freikorps' où tous les instruments semblent jouer en décalé offrant une atmosphère sombre et malsaine et se terminant par les incantations d'une messe noire. 'Death Winged Majesty' enfoncera le clou sur près de 10 minutes ! Tous les effets musicaux et artistiques de l'album se retrouvent condensés ici. On assiste à une montée en puissance alternant blast beats et mid tempo, le chant torturé de Weddir, les riffs obscures et mélancoliques. Morceau très instrumental ayant un côté épique par l'ajout du synthé sur la fin du titre et servant ainsi d'outro.

En travaillant l'ambiance tumultueuse et malsaine de son 3ème album, délaissant ainsi la violence des 2 précédents opus, Weddir nous offre avec 'Pillars Of Detest' une oeuvre mature et nous montre ainsi un MOONREICH en pleine ascension vers un Black Metal maîtrisé.
MOONREICH
Plus d'infos sur MOONREICH
Black Metal
Chroniques
Fugue
2018