Nocturnal Creatures
Carmziofa
Rédacteur en Chef

BOMBER

«Avec 'Nocturnal Creatures', Bomber concentre le meilleur du hard-rock des années 70 /80. Des riffs, de la mélodie, encore des riffs. Un album explosif !»

10 titres
Hard Rock
Durée: 38 mn
Sortie le 25/03/2022
590 vues

Ressortez les vestes en jeans, les pantalons moulants, les bandanas car le hard-rock des années 70 et 80 est bel et bien de retour avec Bomber, la nouvelle révélation suédoise qui fait paraitre son premier album ''Nocturnal Creatures''. Et comme ils sont tout jeunes et que vous ne les connaissez pas, voici leurs noms: Anton Skold au chant et à la guitare, Love Andersson à la basse, Rasmus Grahn à la batterie et Max Hudden à la guitare.

Après une brève introduction instrumentale, le quatuor débarque avec une boule de feu explosive. 'Zarathustra'. Des riffs, des riffs et encore des riffs avec un solo brulant. Et ça n'est que le début.

Parfois le combo emprunte l'esprit des twin guitars si célèbres de Thin Lizzy. C'est le cas de 'Fever Eyes' qui emprunte également les mélodies vocales de Cheap Trick. Bref ! Vous l'avez compris. On trempe bien dans les années 70 / 80.

Bomber sait également ralentir quand c'est nécessaire avec la power ballade 'A Walk Of Titans (Hearts Will Break)' ou 'You've Got Demons'. L'ombre de Michael Schenker plane sur l'instrumental 'Kassiopeia' et celle de Def Leppard sur 'Aurora' tandis que 'Fever Eyes' arbore le rock FM sans complexe.

Avec 'Nocturnal Creatures', Bomber concentre le meilleur du hard-rock des années 70 /80. Des riffs, de la mélodie, encore des riffs. Un album explosif !