BATTLE BEAST
Plus d'infos sur BATTLE BEAST
Heavy Metal

No more Hollywood Endings
Laurent Sage
Journaliste

BATTLE BEAST

«Le power metal finlandais se porte bien et Battle Beast est là pour le prouver. »

11 titres
Heavy Metal
Durée: 45 mn
Sortie le 22/03/2019
7041 vues
5eme album studio pour les finlandais de Battle Beast qui reviennent ''aux affaires'' après le réussi ''Bringer of Pain''.
Né en 2008, le groupe se fait connaître en étant le gagnant de la finale 2010 du Wacken Open Air Metal Battle. Leur premier album ''Steel'' ressort à l'international chez Nuclear Blast et leur permet d'assurer la première partie de la tournée Imaginaerum de Nightwish en 2012 et de Sonata Arctica la même année.
Changement de chanteuse aussi en 2012 et nouvel album sobrement intitulé ‘Battle Beast'. Suit en 2015 ''Unholy Savior'' qui voit le groupe arriver en première position dans les charts finlandais.
Et comme l'histoire se répète, le guitariste et fondateur du groupe Anton Kabanen quitte le combo (suite aux éternelles divergences musicales) et s'en va former Beast in Black.
Le départ de celui-ci aurait pu affecter le groupe mais il convient de constater qu'il n'en n'a rien été que Battle Beast poursuit son bonhomme de chemin sans réelle anicroche.

Le nouvel album du groupe est un condensé de leur savoir-faire en matière de chansons aux refrains mélodiques , aux riffs heavy et parfois power metal. Le chant puissant de Noora Louhimo fait mouche et elle arrive même à être plus nuancée sur la balade ‘I Wish', prouvant qu'elle peut chanter autrement que tout en puissance. Sur ‘Eden',morceau mélodique, l'apport des claviers apporte une couleur particulière au titre, le chant et le refrain entraînants vous emmèneront facilement dans leur univers, un super solo de guitare, tout est là.
‘Endless Summer' ,morceau le plus ''commercial'' (ou plus mélodique c'est selon) taillé pour les radios, dénote un peu au milieu des autres compositions mais pourrait peut être aider le groupe à une diffusion à plus large échelle sur les medias. Qui pourrait leur reprocher ? Mais attention, ce morceau n'est absolument pas ''de la soupe'' mais désorientera les plus heavy parmi vous.
‘The hero' a un petit relent de ‘She's a Maniac', par le gimmick des claviers, ( immortalisée par Laura Branigan pour le film ''Flashdance'') et qui est ma fois très agréable, tout en gardant une touche heavy.
L'album comporte quelques morceaux de bravoure et notamment ‘Piece of Me', un ''classique'' du metal: un riff imparable, un gimmick de guitare entêtant, pour moi le meilleur morceau de l'album, un côté épique avec ‘Raise your fists' ( que l'on verrait bien intégrer une bande son pour un film à la Conan), du speed avec ‘The Golden Horde'.
Ave ce nouvel album, Battle Beast s'affirme comme un groupe avec qui il faudra compter dans les années à venir. La bataille avec Best in Black fait rage, et l'avenir nous dira s'il y a de la place pour deux.
Le heavy de Battle Beast n'est pas à classer dans les plus originaux mais il est délivré avec passion et intégrité. C'est sûrement l'une des plus belles qualités que l'on peut attribuer à un groupe. Reste le passage de la scène : nous allons bientôt le savoir puisque le groupe effectue sa tournée européenne qui passe par la France en avril.