EMMURE
Plus d'infos sur EMMURE
Death Metal / Progressive / Metal
Chroniques

Look at Yourself
Julien Pingenot
Journaliste

EMMURE

«Emmure ne change pas sa recette et nous balance un solide 7e nouvel album !»

19 titres
Death Metal / Progressive / Metal
Durée: 31 mn
Sortie le 03/03/2017
9211 vues
Emmure est un groupe de metalcore américain, originaire du Connecticut. Formé en 2003, le groupe compte un total de sept albums, et trois démos, Dead People Ink Demo, Nine Eleven Zero Four et Demo 2005. Pour ce septième album, le groupe a complètement revu son line up, en effet à part l'indéboulonnable Frankie Palmeri, membre fondateur, fin 2015 les autres musiciens ont laissés Frankie seul à bord. Mais très rapidement Palmeri, s'entoure de nouveaux zicos et c'est dans ces circonstances que sort « Look at Yourself ».

Emmure est connu pour son mélange de paroles rapées, des guitares saturées, des blasts surpuissants et une utilisation quelque peu abusive des breakdowns.

« You Asked For It » ouvre l'album et nous prépare à ce que vont être les 30 prochaines minutes de l'album. « Shinjuku Masterlord » est le premier morceau et nous présente une des particularités du groupe, le mélange de paroles rapeés, principalement pour les couplets, et growls pour les refrains et breakdowns. Même si les paroles rapées sont sur tout les morceaux, elles sont particulièrement présentent sur les morceaux « Natural Born Killer », « Flag Of The Beast », « Major Key Alert ».

Le côté hardcore beatdown ressort sur quelques titres comme « Torch » par exemple. En effet c'est un morceau assez court, sans fioriture et fait pour casser des dents.

Aussi le groupe ne cache pas ses influences neo-metal, du fait des paroles rapées mais aussi dans la « simplicité » des compositions. De plus, sur un titre comme « Ice Man Confessions », l'influence d'un groupe comme Korn est percevable de part les paroles « chuchotées », propre à Jonathan David, et les quelques bidouillages électroniques présents.

Au final, Emmure ne se réinvente pas, malgré tout ces changements de line up, mais ce n'est pas pour autant que le résultat est décevant. En effet, Emmure fait bien ce qu'il a toujours fait et on ne va pas s'en plaindre. « Look at Yourself » est un témoignage que malgré les nombreux problèmes qu'ils aient rencontrés, les américains sont encore prêt à en découdre et le font bien.