PRAYING MANTIS
Plus d'infos sur PRAYING MANTIS
Rock Mélodic
Chroniques

Legacy
United Rock Nations

PRAYING MANTIS

11 titres
Rock Mélodic
Durée: 57 mn
Sortie le 21/08/2015
3994 vues
Si vous êtes fan de la NWOBHM des années 80, le nom de Praying Mantis ne devrait pas vous être inconnu: des tournées avec Iron Maiden et Ronnie Montrose en 1980, un premier album qui a cartonné ("Time Tells No Lie" et sa magnifique pochette réalisée par Rodney Matthews), deux séparations (85/90 et 2003/2008), des pointures qui se sont succédés au chant dans les années 90 (Gary Barden, Paul Di Anno, Doogie White) et l'album de la deuxième reformation qui ne nous avait pas vraiment séduit ("Sanctuary", sorti en 2009).

Autour des fondateurs du combo britannique, les frères Troy (Tino à la guitare et Chris à la basse), le line-up de ce nouvel album "Legacy" a été partiellement reconstitué avec notamment l'arrivée d'un chanteur d'exception, John Cuijpers et d'un nouveau batteur Hans in't Zandt.

Nous ne savons pas si le retour de Rodney Mathhews pour l'artwork de la pochette ou les changements de line-up sont à l'origine du virage opéré par Praying Mantis sur "Legacy" mais ce que nous constatons est que nous avons à faire à un très grand album de Hard-Rock mélodique et que cette dernière production n'est absolument pas comparable à "Sanctuary".

Les hymnes rock foisonnent tels "Fight For Your Honor" (et son refrain taillé pour le live), "Believable" (un titre au couplet tout en progression, absolument magique et un solo de guitare de toute beauté), et "All I See" (et la prestation vocale de haut vol de John avec des choeurs à la Toto).

Praying Mantis rend hommage à un pays qui l'a toujours soutenu, le Japon, avec le titre "Tokyo" et ses gimmicks de guitares qui rendent hommage à la musique niponne. Il s'agit du titre le plus progressif de tout l'album. Très original !

Et puis il y a cette magnifique ballade, "The One", comme seuls les groupes de hard-rock savent les composer: des guitares flangées pour le couplet, des mélodies et une prestation vocales de haut vol et bien sur un refrain taillé pour les ondes radiophoniques.

Le combo britannique n'oublie pas ses origines plus burnées et nous délectent de deux titres plus heavy que les autres "Eyes Of A child" (avec une très très grosse prestation vocale de John) et "Against The World".

"Legacy" marque le grand retour de Praying Mantis. Ce 10ème album célèbre de la meilleure façon un groupe culte de la NWOBHM.