INSANITY ALERT
Plus d'infos sur INSANITY ALERT
Thrash Metal/Crossover
Chroniques

Insanity Alert
Shades Of God
Journaliste

INSANITY ALERT

«Ce premier jet des Autrichiens lance les bases du groupe avec un Thrash / Crossover ultra rapide, sans fioritures qui n'a que pour seul but exploser le pit pendant les concerts»

15 titres
Thrash Metal/Crossover
Durée: 29 mn
Sortie le 16/03/2018
6674 vues

C'est l'histoire d'un groupe qui monte, qui monte. Qui monte tellement que Season of Mist n'a pas hésité à signer un deal avec eux pour leur prochain album. Ce groupe, c'est Insanity Alert dont le premier opus éponyme vient tout juste d'être réédité par le géant franco-américain, une idée fort judicieuse pour patienter jusqu'à la parution du successeur de 'Moshburger', sorti en 2016.

En Autriche aussi on fait du Metal, et en plus on en fait du bon. Insanity Alert s'est taillé une jolie réputation en peu de temps, notamment grâce à des prestations scéniques totalement folles qui reflètent bien l'état d'esprit du groupe. Les gaillards officient dans un registre qui a le vent en poupe depuis quelques temps, à savoir le Thrash Metal / Crossover déjanté, un poil old school inspiré par les grands noms comme D.R.I, S.O.D, et dans une moindre mesure Iron Reagan et Municipal Waste. Ce premier jet des Autrichiens lance les bases du groupe avec un Thrash / Crossover ultra rapide, sans fioritures qui n'a que pour seul but exploser le pit pendant les concerts. On se fait plaisir d'entrée avec les véloces ''Glorious Thrash'', ''The Claw (Of All That Is Evil)'', et le terrible ''Zongo Vs Eyeball'' qui sont une succession de riffs fous sur des rythmiques endiablées, s'il est vrai que le schéma parait un peu répétitif et les titres courts, on ne peut pas s'empêcher de headbanger, de faire du air-guitare et encore moins d'hurler les refrains. La grande force d'Insanity Alert en générale et de ce premier opus en particulier, c'est de faire mouche à chaque fois en proposant une musique directe, teintée old school certes, mais qui bénéficie d'une production excellente. Le déjanté ''Crucified By Zombies'' ne peut que séduire les amateurs du genre, tout comme ''Weedgrinder'' et le très Rock N'Roll ''Blunt In - Blunt Out''. Mais le meilleur a été gardé pour la fin avec cette adaptation incroyable du Run To The Hills d'Iron Maiden qui donne un ''Run To The Pit'' aussi farfelu que réussi. L'un des plus beaux hommages jamais enregistré, c'est une certitude.

Si vous avez raté la sortie de ce premier album, Season of Mist vous offre une belle séance de rattrapage ! Ce serait dommage de passer à côté, puis cela vous prépare au prochain opus, que l'on imagine mal ne pas être également un vrai régal. Insanity Alert, un nom que vous n'êtes pas prêts d'oublier.