Highway To Heartbreak
Carmziofa
Rédacteur en Chef

STARDUST

«Avec ''Highway To Heartbreak'', les hongrois de Stardust nous livrent un chef d'oeuvre d'AOR, survitaminé, aux riffs puissants et des mélodies impactantes ! Köszönöm !»

11 titres
AOR/Rock
Durée: 51 mn
Sortie le 09/10/2020
1051 vues

Stardust est l'un des nouveaux groupes AOR les plus en vogue sorti de la scène underground hongroise. Après leur premier EP sorti en indé, Stardust a été signé par le label Frontiers. Créé en 2015 par Adam Stewart (lchant) et Tim Keeley (batterie), le duo a été rejoint par Facey (guitares), Dave Legrand (claviers) et Ben Martin (basse). Pour ce premier album, le quintette a été épaulé par Mark Spiro (Bad English, House of Lords, Giant) et guitariste suédois Tommy Denander.

Clairement, cela faisait longtemps qu'il ne nous été pas arrivé d'écouter un album d'AOR aussi percutant. Les mélodies sont sublimes, le dosage des claviers est parfait, les riffs de guitare tranchant, le tout couronné par une maitrise vocale et instrumentale. Le chant d'Adam nous rappelle par instant celui de Dave Bickler, l'ancien chanteur de Survivor sur 'Eye Of The Tiger' voire ceux de Steve Perry, l'ancien chanteur de Journey, de Joey Tempest d'Europe et de Jon Bon Jovi.

Tout démarre avec un 'Runaway' fracassant, survolté, à la fois puissant de par sa rythmique guitare/claviers doublée et son solo de guitare impressionnant de justesse musicale et de virtuosité. Pratiquement tous les titres sont des coups de coeur : 'Shout It Out' pour son magnifique couplet construit sur une rythmique aux claviers et son superbe solo de guitare, 'Eye To Eye' pour la puissance des riffs de guitare et 'Hey Mother' dans le pur esprit AOR.

Lorsque Stardust ralentit la cadence, les mélodies nous enchantent : 'Perfect Obsession' est une ballade mi-acoustique, mi-électrique de toute beauté, tout comme 'Can't Stop Lovin' You' nous situe dans le pur esprit Def Leppard et 'Blue Jean Eyes' nous ramène à Journey. Le kif total !

Si vous connaissez le tube de Pat Benatar, 'Heartbreaker', je vous invite à découvrir la version de Stardust. Les hongrois ont réussi à la transcender, tout d’abord par le biais d'une approche bien plus pêchue et quelques variations additionnelle (la reprise dure 1 minute de plus que la version d'origine), notamment une partie centrale rajoutée. Le top !

Avec ''Highway To Heartbreak'', les hongrois de Stardust nous livrent un chef d'oeuvre d'AOR, survitaminé, aux riffs puissants et des mélodies impactantes ! Köszönöm !