Damp Chill Of Life
Antares Bauglir
Journaliste

NONE

«Un album convainquant et bien mené, qui séduira les amateurs et amatrices de Black dépressif, atmosphérique et de blackgaze.»

7 titres
Depressive Black Metal
Durée: 44 mn
Sortie le 11/04/2019
1599 vues
HYPNOTIC DIRGE RECORDS
On ne sait de None que bien peu de choses. Le groupe serait composé de deux musiciens et serait originaire du Pacifique Nord Ouest. Cette mystérieuse formation a déjà offert deux méfaits, un premier album éponyme sorti en 2017 et ''Life Has Gone On Long Enough'' en 2018. None revient donc seulement après un an avec ''Damp Chill Of Life'', qui sort le 11 avril via Hypnotic Dirge Records.

None est un groupe de Black Metal dépressif et atmosphérique, ce qui s'entend parfaitement à l'écoute de ''Damp Chill Of Life''. Et à l'image de la pochette, écouter cet opus, c'est un peu plonger dans les eaux troubles et noires d'un lac gelé, de son plein grès, pour ne jamais en ressortir. Ou bien de s'imaginer voyager sur des territoires désolés ou plus rien ne pousse. Ce qui est sur, c'est que cet opus est très visuel et possède un côté très far west déglingué après l'apocalypse.

Les titres sont en général plutôt longs, s'étalant sur 7 à 8 minutes en moyenne, avec des rythmes très lents et aériens, magnifiés par des mélodies en arpèges simples (à la guitare claire sur notamment 'You Did A Good Thing' et 'I Yearn To Feel' et à la guitare électrique sur 'It's Painless To Let Go'), ou bien au piano ('Cease' et 'I Yeanr To Feel'). Le seul morceau à détonner quelque peu est 'A Chance I'd Never Have' qui vient clore l'opus de manière beaucoup plus bourine et violente, avec des guitares très saturées à l'aigüe donnant une impression de nappe de son compacte et opaque.
Il est à noter que bien que la galette soit composée de 7 titres bien définis, ces derniers se suivent parfaitement. L'exemple le plus frappant se fait à l'écoute de 'It's Painless To Let Go', qui est la suite électrique parfaite de 'You Did a Good Thing', intervenant finalement comme une longue introduction. Néanmoins, les morceaux ont tous une identité bien distincte sans sentiment de redondance à l'écoute.
L'opus fait la part belle aux longues pistes instrumentales, comme 'Fade' et surtout 'You Did A Good Thing' (sur près de 5 minutes), ce qui réduit donc la part du chant, que l'on retrouve essentiellement sur 'The Damp Chill Of Life' et sur 'A Chance I'd Never Have', plutôt murmuré et hurlé de manière plaintive. Le scream typiquement Black n'est dont que très peut présent.
None inclue également quelques éléments électroniques dans ses pièces, avec le sample de dialogue sur 'You Did A Good Thing' et plus discret mais bien présent sur 'I Yearn To Feel'. Ainsi, le rythme très lent, renforcé par les quelques moments légèrement mélodiques rend ces morceaux presque cinématographiques tant on les verrait bien aller sur de long plans séquences de paysages désolés.

None dévoile ici un album honnête et convainquant de Black dépressif à grosse tendance Blackgaze, qui séduira les férus du genre car l'ambiance est lourde et bien pessimiste comme il faut. Les morceaux s'enchainent sans que l'on se lasse de l'histoire globale et bien que l'on pourra trouver à redire sur certains riffs et arpèges un peu simplistes, tout fonctionne de belle manière, sans chichis et se laissera aisément écouter en fin de journée, dans un train bondé en observant un paysage hivernal désolé et en se demandant qu'elle sera notre issue dans ce monde.

NONE
Plus d'infos sur NONE
Depressive Black Metal