Frost de Satyricon

24/01/2019
1552 vues

Off Stage with 
Frost de Satyricon  

    

Bonjour tout le monde et je vous souhaite la bienvenue sur United Rock Nations et aujourd'hui nous sommes avec Frost de Satyricon....

Bonjour, enchanté. 


Enchantée également. Nous allons commencer avec notre programme Off stage with. Commençons avec le premier album que vous ayez acheté ? 
Je m'en rappelle très bien c'était l'album « Debie 0'33'' » de Bathory que je m'étais procuré dans un magasin de disque dans la ville de Lillehammer en Norvège. Je vivais dans une vallée au nord de cette ville. C'était l'endroit le plus près pour pouvoir acheter des disques. J'avais entendu une chanson de Bathory, et je l'aimais beaucoup, alors quand j'ai trouvé cet album dans ce seul magasin de disque auquel j'avais accès, j'ai voulu le prendre en tant que fan. Je me le suis acheté dès que j'ai pu m'offrir un tourne-disque. Après l'avoir acheté, j'ai en quelque sorte, décortiqué la pochette de l'album, les chèvres, les pentagrammes, l'arrière de la pochette et tout ça et je l'ai emmené avec moi à l'école. Je l'ai ensuite ramené avec moi à la maison, j'ai posé la pochette contre le mur sur le cellier et j'ai mis la galette sur le tourne-disque. Je suis toujours impressionné à quel point cela a toujours un impact sur moi. Je crois que c'était la première fois que j'écoutais de la musique qui n'était pas seulement hard, rapide et agressive, mais qui avait néanmoins une dimension dark. Cela a vraiment déclenché quelque chose en moi. 

Comment vous sentez-vous aujourd'hui par rapport à cet album ? 


C'est toujours un des albums que je chéris le plus. Bathory est vraiment un groupe important pour moi pour plusieurs raisons. Je crois que l'album «Under The Sign The Black Mark» est le meilleur album du groupe, mais c'est leur album «Debie» que j'écoute le plus surtout pour l'intro quand on met l'album pour me remettre dans l'état d'esprit dans lequel j'étais quand je l'ai mis la première fois. Cela fait une éternité, mais il comporte toujours autant de signification pour moi. Cela me rend nostalgique de manière positive tout en restant très important pour moi en tant que personne et amoureux de la musique. J'aime cet album et son atmosphère. Cette combinaison d'énergie dark et de rock ?n roll est quelque chose qui dégage quelque chose de dur et occulte. C'est vraiment quelque chose qui me touche beaucoup. C'est très important pour un album. 

Est-ce qu'il y a un album qui vous a poussé à écrire de la musique ? 


C'est vraiment difficile à dire vraiment, parce que je ne compose pas vraiment, dans le groupe Satyricon, je joue de la batterie, donc je travaille sur les arrangements et j'essaie de trouver des solutions, c'est Satyr qui compose au sein du groupe. Ça m'arrive de trouver de l'inspiration pour écrire de la musique pour mon second groupe, 1349. C'est arrivé quelques fois pour eux. Je ne me vois pas en tant compositeur. Je suis plus un fan de musique et j'écoute des albums. Je ne me dis pas que j'aimerais faire quelque chose de similaire quand je les écoute. Ils m'inspirent et me motivent, mais pas pour écrire de la musique. 

Quel est l'album que vous écoutez le plus? 


Je ne tiens pas vraiment ce genre de compte. Je n'ai pas de journal où je note ce que j'écoute depuis que j'ai commencé à écouter des albums, il y a quelques dizaines d'années. Ce n'est pas facile de dire lequel? J'ai des périodes au cours desquelles j'écoute sans cesse des albums de Diamond & Glass, par exemple. Je me rappelle avoir beaucoup écouté On Funeral wind, ce doit être mon album préféré aujourd'hui. J'écoute aussi fréquemment les Thorns, les démos comme les albums studio. J'écoute souvent les albums de (5'25'') et (autre groupe que je ne comprends pas) qui compte beaucoup pour moi. Dans les 10 dernières années, j'écoute surtout des albums de hard rock. J'écoute aussi les classiques comme Led Zepplin, Purple, Dark Sabbath très souvent aussi. C'est vraiment impossible de mentionner un album en particulier, je ne peux que vous dire lesquels j'écoute le plus souvent. 

Quel album de Satyricon représente le mieux le groupe? 


« Deep Calleth Upon Deep » sans le moindre doute. 

Et lequel vous représente le mieux ?


Je dirai le même. Satyricon est un projet auquel on se consacre. On y investit toutes nos ressources en tant que musicien et en tant que personne et nous grandissons en même temps que lui. Avec chaque album nous essayons de faire les choses encore mieux, de prouver quelque chose, d'observer et apprendre. Nous essayons de nous exprimer encore mieux, avec plus de clarté. Je crois que tant que nous continuons à évoluer, nous nous rapprochons de notre essence même. Nous entrons plus profondément dans la matière et avec cet album s'est le plus loin que nous sommes parvenu. 

Parlons maintenant des artworks. Quel est celui qui vous plaît le plus ? 


Je peux facilement dire que « Deep Calleth? » est notre meilleur album, mais comparer les artworks c'est différent. Il y a tellement d'autres facteurs à prendre en considération pour les artworks. Ce n'est pas tout de le sortir, il doit aller avec la musique et c'est le sentiment général d'un album. Nous avons choisi une jaquette en particulier pour « Deep Calleth Upon Deep » et elle est juste magnifique et faite par Edvard Munch et elle représente quelque chose de remarquable pour nous. C'est la plus belle oeuvre d'art que nous avons jamais utilisée pour une jaquette. Je me rappelle aussi à quel point c'était exceptionnel d'avoir une jaquette comme celle de « Nemesis Divina » qui a été faite à partir de rien. De décider quelles seraient les fondations et ensuite embaucher un artiste qui nous pensions pourrait comprendre la tâche et lui dire comment nous ressentions la chose. Nous lui avons donné la musique, et nous lui avons demandé de voir comment tout cela pouvait l'inspirer avec les grandes lignes que nous venions de lui donner et de faire de son mieux. Et il nous est arrivé avec cette construction à laquelle il a mi le feu et a pris des photos. Alors bien sûr cette jaquette représente quelque chose aussi pour nous. 

Une dernière question, quel album auriez-vous aimé composé ? 


Puisque je ne suis pas un compositeur, je ne me sens pas lié à la musique de cette manière. Il y a tant d'albums qui m'enchantent par leurs qualités ou l'esprit qui s'en dégage. Je dirais quelques albums des Black Sabbath me stupéfient de cette manière. Cela a dû être une expérience remarquable de sentir ce genre de musique pendant qu'elle prenait forme. Les débuts de Black Sabbath ou leur album « Master of Reality » ou « Vol. 4 » et tous ces classiques. Ça allait tellement plus loin que tout ce qui avait été fait à l'époque. C'était quelque chose de différent, les techniques qu'ils ont utilisées, qui étaient tellement hors des normes à cette époque. Toni m'a raconté qu'il a utilisé cet avantage, ils ont dû se sentir comme si rien ne pouvait les arrêter. Led Zepplin a dû sentir la même chose sur son premier album. Cela a dû être génial pas seulement de composer, mais de contribuer à son enregistrement. 

Merci beaucoup c'était vraiment super de parler avec vous.