Un nouvel album pour Harlott, "Detritus of the Final Age" dans les bacs le 13 novembre prochain via Metal Blade Records!
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 23/09/2020
132 vues

Plus de 30 ans après sa création, le thrash refuse de mourir, et avec Harlott qui alimente le feux, le genre est entre de très bonnes mains. De retour avec la suite de la puissante "Extinction" de 2017, "Detritus Of The Final Age" les voit continuer à mener le bon combat, livrant une collection de riffs dentelés, une batterie rythmique effrénée et des paroles bilieuses, frappant fort aux bons endroits. "Pour la première fois, je suis arrivé sur cet album avec une ardoise vierge", déclare le chanteur/guitariste Andrew Hudson. "Aucune idée ou exigence, juste un disque vide prêt à être rempli de ce qui m'a pris. Il est évident que le thrash metal est le moteur de ce que nous faisons, et il en est ressorti assez thrash, mais c'était génial de pouvoir mettre cela de côté et d'explorer d'autres voies". Le résultat est peut-être la sortie la plus dynamique du groupe, tout en s'accrochant à ce son caractéristique de Harlott qui a attiré une légion de fans du monde entier.

Pour aider à la réalisation de ce nouveau disque, les rangs du groupe ont été rafraîchis avec deux nouveaux membres, Glen Trayhern à la batterie et Leigh Bartley à la guitare. "Tous deux apportent leurs propres compétences et capacités ainsi qu'un enthousiasme et des idées nouvelles. Glen est une machine absolue sur le kit et nous donne des bases solides pour jouer, et Leigh est une arme à la guitare et un auteur principal si unique. Je n'aurais pas pu avoir un meilleur ensemble pour cette sortie, et le live est toujours aussi violent". Hudson a passé plus de temps à écrire le disque que tous ses prédécesseurs, pendant plus d'un an, il a travaillé dessus, expérimentant des idées et des styles. Déterminé à faire un disque qu'il aurait envie d'écouter - et s'inspirant fièrement des nombreux groupes qui ont façonné le genre avant eux - il était fier de tout ce qui figurait sur le disque, et il s'est concentré sur chaque aspect des chansons. "Qu'il s'agisse des paroles, des riffs ou des breaks, je m'assure toujours que chaque chanson a au moins un passage qui vous fait dire "fuck yeeeeah". Je n'aime pas l'idée de penser qu'une chanson ou une ligne est "assez bonne", alors j'essaie de m'assurer que les éléments de la chanson sont assez forts pour qu'ils soient autonomes en dehors de l'ensemble dont ils font partie". Le résultat est un "thrash metal avec un peu d'obscurité, un peu de tristesse, un peu de mélodie et quelques accroches bien dosées, ce que les fans de Harlott reconnaîtront tout en attirant sûrement de nouveaux."!


Detritus of the Final Age track-listing

1. As We Breach
2. Idol Minded
3. Bring on the War
4. Detritus of the Final Age
5. Prime Evil
6. Nemesis
7. Slaughter
8. Grief
9. Miserere of the Dead
10. The Time to Kill Is Now