TOMMY LEE dévoile 2 titres de son prochain album "Andro"
Hell Haine
Journaliste

Créé le 05/06/2020
158 vues

Dans une conversation avec Tommy Lee sur sa nouvelle musique, son abject JOY sur son nouvel album, "ANDRO", est contagieux. Le cerveau derrière cette fascinante collection de chansons a conquis Tiktok amassant 560k adeptes au cours des derniers mois, tout en augmentant son public Instagram à plus de 1 million pendant la quarantaine. Un public qui attend avec impatience son nouvel opus.

Lee a eu un film extrêmement populaire sur Netflix ("The Dirt"), a joué dans et produit 3 Network TV shows ("Tommy Lee Goes To College", "Rockstar:Supernova", "Battleground Earth : Ludacris vs Tommy Lee"), avait un NY Times Bestseller ("Tommyland") et a fait l?objet d?émissions de télévision scénarisées et d'entrevues - plus récemment, une apparition hilarante à titre de professeur dans « The Goldbergs » d'ABC.

Le batteur de longue date de Mötley Crüe vient de passer les 2 dernières années à écrire et enregistrer son nouvel album et il est sur le point de contester pratiquement tout ce que vous pensiez savoir sur lui et ses penchants musicaux. C'est vrai, il a fait allusion à une partie de la complexité derrière le chaos, quand il a formé Methods of Mayhem et quand il a tourné avec Skrillex, Zedd et Deadmaus, mais les nouveaux morceaux de Lee semblent vraiment représenter la musique qu'il était censé faire - et qui révèle définitivement la profondeur et la portée de ses fascinations musicales. Ils représentent également les côtés masculins et féminins de la musique - tout aussi importants et tout aussi puissants, d'où le nom de l?album, "ANDRO". L'androgynie est une combinaison des essences des genres masculins et féminins et l'album est la manifestation du concept.

La passion est évidente dès le début de "ANDRO", alors que l'album s'ouvre avec le premier de ses deux singles "Knock Me Down", un stormer de métal industriel décapant (aussi proche que "ANDRO" arrive à ce que Lee est le plus connu) mettant en vedette le rappeur prometteur Killvein, qui donne une performance torride. "J'ai entendu sa merde sur internet" se souvient Lee "et j'ai pensé, ce mec est un dur à cuire, 'Knock Me Down' avait son nom partout. Il chante comme une bête, est super talentueux, et dit quelque chose. Il va exploser".
Une autre collaboration singulière sur le deuxième de ses deux singles, est avec la rappeuse sud-africaine Push Push, qui rappe comme la foudre dans son accent unique sur un groove Afrobeat cool sur "Tops". Elle sort comme quelqu'un que vous ne voulez probablement pas croiser. "Elle est un fauteur de troubles total" Lee plaisante "une maniaque !".

Avec une voix puissante qui surprend les auditeurs entre ses raps staccato, Push Push a une attitude terre-à-terre et les talents pour transmettre son enthousiasme pour des projets expérimentaux et révolutionnaires. Push Push a travaillé sur un récent single de Pussy Riot et s'est produit aux côtés de Peanut Butter Wolf et Ryan Hemsworth. Ses morceaux ont été présentés sur Broad City de Comedy Central.

Les vidéos des deux artistes ont été réalisées par l'ami de longue date de Lee, Fred Durst (Limp Bizkit). Aussi semblables que sont les vidéos, les deux chansons sont différentes. « Travailler avec Tommy était une occasion incroyable, il a fait en sorte que je sois dans un espace confortable, libre de m'exprimer pleinement et sans limites. Le tournage vidéo était un rêve devenu réalité. Je me sentais autorisée à montrer toutes mes vraies couleurs sans jugement. Honnêtement, cette équipe aurait pu faire sentir n'importe qui comme une star" dit Push Push.

« C'était formidable de travailler avec Tommy! C'est fou parce que j'ai grandi en écoutant Mötley Crüe donc je n'aurais jamais imaginé que je finirais par travailler avec ce putain de Tommy Lee" enthousiasme Killvein. « J'étais surpris qu'il ait entendu parler de moi, mais c'est grâce à notre ami commun, Danny Lohner. Danny a montré ma musique à Tommy l?année dernière et c'est là que Tommy m'a envoyé le beat. J'ai enregistré la moitié de la chanson dans mon garage à Sacramento et l'autre moitié dans son studio à Calabasas. J'étais comme un enfant dans un magasin de bonbons là-bas - il a tout. Le tournage vidéo était surréaliste. Travailler avec Tommy et Fred Durst était un rêve".

Parmi les autres caractéristiques du disque, mentionnons une pochette Prince de Lukas Rossi (Rockstar Supernova), Josh Todd (Buckcherry), Brooke Candy et Mickey Avalon.