The Pineapple Thief dévoile un nouveau single, "Driving Like Maniacs"!
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 02/09/2020
906 vues

The Pineapple Thief ont partagé leur nouveau single, "Driving Like Maniacs", qui est le dernier morceau extrait de leur prochain album, Versions Of The Truth, qui sort le 4 septembre via Kscope.

Le morceau lui-même est harmonieux et touchant dans sa livraison, mais malgré sa béatitude atmosphérique, il aborde le lourd sujet de la perte et de la séparation. La vidéo qui l'accompagne est une œuvre mélancolique et pourtant magnifiquement visuelle. Elle capture un voyage personnel et profond à travers les yeux du frontman Bruce Soord, tout en se faufilant entre les performances du groupe.

"La chanson a une signification très spécifique pour moi, à partir d'un événement très précis de ma vie. Mais je donne toujours à George (Laycock), qui produit et réalise toutes nos vidéos, un contrôle total sur la façon dont il veut l'adapter pour le grand écran. Le tournage principal a été réalisé le long d'une route côtière sur la côte jurassique du Dorset, et j'ai passé le coucher de soleil d'un soir d'août à parcourir la route côtière en voiture. Cela m'a rappelé de vifs souvenirs de ma jeunesse", commente Soord.

"La chanson parle de l'éloignement, mais George a réussi à trouver sa propre interprétation. Elle parle d'un père forcé d'abandonner son enfant pour le sauver, pour s'occuper de lui par contumace. En fin de compte, il y a de la lumière au bout du tunnel sombre".

L'élément de performance est également très important, s'inscrivant dans ce récit. "Nous voulions inclure tout le groupe dans cette vidéo. The Pineapple Thief est définitivement un groupe, une vraie collaboration, donc il était logique que George inclue aussi des plans de Gavin, Jon et Steve en train de jouer."

Produit par les quatre membres du groupe - le chanteur Bruce Soord, le claviériste Steve Kitch, le bassiste Jon Sykes et le batteur Gavin Harrison - Versions Of The Truth marie une largeur musicale stellaire à un spectre d'émotions qui vont de la colère et de la confusion à la tristesse et au regret, en passant par des lueurs d'espoir. Par endroits, l'album est carrément autobiographique. Dans d'autres, il affronte de front le chaos de la vie moderne.

Le titre dit tout : c'est la bande sonore d'un monde post-vérité. Il s'agit également du meilleur album de The Pineapple Thief à ce jour, qui reprend et magnifie les triomphes créatifs et commerciaux de leurs deux derniers albums, Your Wilderness, la percée de 2016, et Dissolution, la suite. Musicalement audacieux et lyrique, c'est le son d'un groupe déterminé à aller de l'avant.