The Lumberjack Feedback dévoile un nouveau titre explosif ''Therapy''!
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 04/02/2019
8409 vues

Deux batteurs, deux guitaristes, un bassiste et aucune voix humaine. C'est le line-up de The Lumberjack Feedback, un groupe du nord de la France dont la devise est ''Loud and Low''. ''Mere Mortals'' est le nom de leur nouvel album, le follow-up de l'impressionnant, ''Blackened Visions'', et ce que nous avons pour vous aujourd'hui est le broyeur qui ouvre le nouvel album, une chanson nommée ''Therapy''.

Deadlight Entertainment, qui sortira l'album le 26 avril prochain, décrit la musique comme ''une bande-son hypnotisante de l'apocalypse'', ''une basse profonde et des percussions jumelles primitives comme un tonnerre rugissant, monté par deux guitaristes aux mélodies sombres comme des surfers argentés sur un tsunami'' - ''une beauté faible surpassant une tornade bourrée d'éléments rageurs primaires''.

“Therapy” est un énorme briseur d'os et un moteur pour la génération adoratrice d'atmosphères inquiétantes et déchirantes. La scène est mise en scène par des battements de tambours massifs, un son de basse grondant et un lead gémissant, puis la mélodie s'ouvre sur une harmonie de guitare à la fois pressentie et rayonnante.
On pourrait penser la piste comme du sludge/doom instrumental, mais cette chanson ne traîne pas. Elle a des qualités narcotiques, mais le travail des deux batteurs et du bassiste est tellement destructeur, dynamique et physiquement compulsif que le zonage dépasse des bords. L'assaut des deux guitares jumelles est également intense. Au fur et à mesure que les motifs rythmiques changent, elles créent des mélodies lugubres et gémissantes, ainsi que des séquences qui scintillent et palpitent.

Dans un bref intermède, des notes éthérées résonnent au fur et à mesure que les batteurs s'entrechoquent et explosent, et lorsque le groupe entier se rejoint de nouveau et que le volume augmente, un sentiment croissant de désespoir se manifeste dans les émanations des guitaristes. Lorsque le rythme ralentit vers la fin, la chanson devient un ordre de grandeur plus lourde et plus pénible, générant une vision de malheur et de désespoir écrasant ; les dernières notes déformées résonnent comme les derniers gémissements d'une civilisation en train de mourir.

Deadlight Entertainment sortira ''Mere Mortals'' sur vinyle, CD et cassette, ainsi qu'une variété de bundles. Pour plus d'informations sur le disque (dont la pochette est signée Samantha Muljat).
Et pour ceux qui sont à proximité de Lille, The Lumberjack Feedback jouera un concert gratuit au Bistrot de St So le 19 avril, où ils seront soutenus par Fiend et Barque.