STEVEN WILSON vient de mettre en ligne un 2ème extrait de son nouvel album ! Sortie le 29 septembre !
Stephane Masson
Journaliste

Créé le 05/09/2023
360 vues

STEVEN WILSON vient de mettre en ligne un 2ème extrait de son nouvel album ! Sortie le 29 septembre !

STEVEN WILSON "The Harmony Codex" nouvel album sortie le 29 septembre 2023 sur Virgin Music
CD, Double vinyle noir, & Digital
Exclusivité Fnac : Double vinyle orange
Egalement dispo en D2C : Coffret deluxe (plus d'info ci-dessous)

En précommande : www.stevenwilson.lnk.to/TheHarmonyCodex

"Une excellente synthèse de l'ensemble de sa carrière... une production stratosphérique... harmonies vocales stupéfiantes... Un équilibre proche du parfait..." - Rock Hard

"Ce nouveau disque, d’une insolente réussite, s’impose d’ores et déjà comme le plus ambitieux de toute la discographie de l’artiste... Une finesse qui subjugue jusque dans les moindres détails..." - Prog Critique

Allez-vous perdre l'équilibre en découvrant les presque 11 minutes de "Impossible Tightrope" le nouvel extrait de l'album

Disponible sur toute les plateformes : www.stevenwilson.lnk.to/ImpossibleTightr.......e

“Did I dream you or are you dreaming me now? As your waking thoughts gradually take over as old dreams are ultimately forgotten and lost…”
« The Harmony Codex » n'est pas un disque comme les autres que vous entendrez cette année.

Fascinant, révélateur et magnifique à l'infini, « The Harmony Codex » est le septième album de Steven Wilson, un homme aux talents singuliers.
Écouter « The Harmony Codex », c'est se perdre, de manière purement sonore, dans un dessin de l’artiste néerlandais Maurits Cornelis Escher. Au fil des dix titres, Steven Wilson navigue dans un enchevêtrement de souvenirs et promène l'auditeur sur des sentiers où les ombres portées par la réflexion, la rumination et le regret s'allongent.

Ce codex est une tapisserie vivante conçue et assemblée par un artiste travaillant seul dans un studio niché dans le garage d'une maison de ville du nord de Londres, avec l'aide de musiciens du monde entier (y compris des partenaires de longue date, tels que Ninet Tayeb, Craig Blundell et Adam Holzman, ainsi qu'une foule de nouveaux collaborateurs : Jack Dangers de Meat Beat Manifesto et Sam Fogarino d'Interpol. Chaque musicien a été invité à apporter sa touche personnelle. Les caisses claires, les cordes et les sons échantillonnés envoyés par chacun d'eux étaient comme des fils destinés à tisser la musique qui constitue ce merveilleux voyage. Car oui, c’est un voyage qui ne cesse d’évoluer tout au long des 65 minutes de sa durée.

« The Harmony Codex » commence par « Inclination», un morceau construit sur la base d'un rythme précis, à la fois mécanique et martial. Alors que des éléments apparemment incongrus se superposent, l'ensemble se déploie dans un tourbillon d'âme numérique hypnotique. A partir de là, le disque se pâme sur une brise acoustique mélancolique (« What Life Brings ») avant de croquer dans une batterie tribale qui fait trembler les os et une ligne de basse subsonique (« Beautiful Scarecrow »). Ailleurs, des boucles de batterie bégayantes sont soudées à des lignes de guitares gothiques grinçantes (« Actual Brutal Facts »), l'électronique fragile s'ouvre comme le ciel nocturne derrière les nuages (« Economies of Scale ») et une myriade d'instruments se livrent à un numéro de haute voltige sur plus de dix minutes (« Impossible Tightrope »). Les paroles reviennent sans cesse sur cette carte mémoire et à ses longues zones obscures.

Parfois « The Harmony Codex » fait un clin d'œil au passé récent de Steven Wilson, se faisant, ça et là, l’écho du grondement paranoïaque de « Insurgentes » (2008), de l'électronique cristalline de « The Future Bites » (2021) ou de la narration expansive de « The Raven That Refused To Sing (and Other Stories) » (2013). C’est ainsi que Steven est parvenu à créer quelque chose d'entièrement unique, un disque qui existe en dehors de toute notion de genre. Et bien que « The Harmony Codex » soit conçu dans l'optique d'une écoute immersive, il n'a pas besoin d'un système de sonorisation élaboré pour vous transporter ailleurs, deux enceintes et un esprit ouvert suffiront amplement.

« The Harmony Codex » a été écrit, interprété et produit par Steven Wilson.

Liste des titres :
01) Inclination
02) What Life Brings
03) Economies of Scales
04) Impossible Tightrope
05) Rock Bottom
06) Beautiful Scarecrow
07) The Harmony Codex
08) Time is Running Out
09) Actuel Brutal Facts
10) Staircase

Edition limitée D2C
coffret de 3 disques, avec le CD de l'album « The Harmony Codex »
- « Harmonic Distortion », qui présente l'album intégralement réimaginé à travers des versions alternatives et des remixes conçues en collaboration avec : Manic Street Preachers, Roland Orzabal (Tears for Fears), Mikael Åkerfeldt (Opeth), Interpol, Meat Beat Manifesto, Faultline et Radiophonic Workshop.
- un BluRay comprenant différents mixes haute résolution, stéréo, 5.1 surround et Dolby Atmos, ainsi que deux vidéos et des mixes instrumentaux exclusifs
- un livre de 100 pages, conçu par Carl Glover, présentant les superbes illustrations de Hajo Mueller, méticuleusement créées sur une période de 18 mois en étroite collaboration avec Steven pendant l'élaboration de l'album.

Disc 1 - « The Harmony Codex » CD (65mn)

Disc 2 - « Harmonic Distortion » (77 mn)

01) Codex Theme #7
02) Economies of Scale - Manic Street Preachers remix
03) Codex Theme #9
04) Inclination - Faultline remix
05) Impossible Tightrope - alternate version
06) Codex Theme #6
07) Beautiful Scarecrow - Meat Beat Manifesto Excursion 1
08) Codex Theme #8
09) Time is Running Out - Mikael Åkerfeldt version
10) Staircase - Interpol Remix
11) Codex Theme #3
12) What Life Brings - Aug 22 mix by Roland Orzabal
13) The Harmony Codex - long take
14) Staircase - Radiophonic Workshop remix

Disc 3 – « The Harmony Codex » BluRay
01) 5.1 Instrumentals (96/24)
02) 5.1 mix (96/24)
03) Atmos Instrumentals Atmos (48/24)
04) Atmos mix (48/24)
05) High Resolution Stereo(96/24)
06) Stereo Instrumental (96/24)
07) “Economies of Scales” video (Directed by Charlie Di Placido)
08) “The Harmony Codex” video (Directed by Crystal Spotlight/Miles Skarin)

Facebook : www.facebook.com/StevenWilsonHQ