Son identité démasquée, "Vman" avait furieusement paniqué!
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 10/02/2020
334 vues

Contrairement à l'identité de Tortilla Man (dont il a été prouvé sans aucun doute possible, qu'il s'agissait de Michael Pfaff), Slipknot n'a pas pu garder le secret sur le bassiste Alessandro "Vman" Venturella pendant très longtemps. Dans une nouvelle interview le avec le Rock Show With Daniel P Carter, l'animateur et musicien, se souvient que V-Man a paniqué lorsqu'il a été démasqué par des détectives d'Internet.

En 2014, Slipknot avait révélé deux nouveaux membres à la basse et à la batterie. Notre premier regard sur le duo fraîchement formé est venu avec le clip de "The Devil in I", mais quelques minutes après sa première, V-Man a été démasqué.

V-Man était un camarade de Daniel P Carter dans Krokodil, alors quand "The Devil in I" est finalement sorti, Carter était juste à côté du nouveau bassiste de Slipknot. "Donc en 2013, évidemment, le membre fondateur Joey Jordison avait quitté le groupe. Il a été remplacé par Jay Weinberg, et "V-Man" Venturella jouait de la basse à ce moment-là", se souvient Carter.

"Et je me souviens très bien d'avoir été en studio, car j'ai joué dans un groupe appelé Krokodil avec V-Man à ce moment-là. Nous étions en studio et nous travaillions sur des trucs. La vidéo de "The Devil In I" a été mise en ligne et nous nous sommes tous assis dans le studio pour la regarder sur l'ordinateur."

"À ce stade, personne ne savait qui étaient ces nouveaux membres du groupe. Mais je pense que dans la demi-heure qui a suivi, quelqu'un a saisi à l'écran l'image vers la fin de la vidéo où V-Man joue de la basse et, d'une manière ou d'une autre, quelqu'un a reconnu les tatouages sur sa main - ils sont assez distinctifs, je suppose. Et je me souviens qu'il avait ce regard de panique quand son téléphone a commencé à exploser, comme pendant tout le reste de la journée, au point où il s'est dit : "Il faut que j'y aille". Je dois juste partir maintenant". C'était incroyable"

Corey Taylor a commenté la vérité sur l'identité de V-Man peu après qu'il ait eu lieu. Je me suis dit : "Pourquoi ne lui a-t-on pas fait porter des gants ? J'étais tellement bouleversé. J'étais, genre, on a pensé à tout ça. On lui a mis la cagoule, puis le masque, et on s'est dit : "Il fait vraiment chaud, les gars", et puis il y a ses tatouages que tout le monde peut voir. Je me suis dit : "Eh bien, on a raté la cible sur ce coup-là."

Le Roadshow de Knotfest va envahir l'Amérique du Nord une fois de plus en 2020, avec A Day to Remember, Underoath et Code Orange.