Phil Demmel, au sujet de sa décision de quitter Machine Head, ''je n'aime plus mon job!''
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 13/02/2019
10918 vues

L'ancien guitariste de Machine Head, Phil Demmel dit qu'il a quitté le groupe parce qu'il ''n'aimait plus travail''.

Le guitariste annonçait son départ de Machine Head en octobre, expliquant à l'époque qu'il voulait ''s'éloigner et faire autre chose musicalement''. Phil, qui a joué pour la première fois avec Robb Flynn dans VIO-LENCE à la fin des années 1980 et au début des années 1990, a terminé le ''Freaks & Zeroes Tour'' à l'automne dernier avant de quitter officiellement le groupe.

Lors d'une toute nouvelle entrevue avec Jose Mangin de Liquid Metal, Phil a expliqué les raisons pour lesquelles il a quitté Machine Head après 15 ans de carrière.
''C'était une décision difficile à prendre et c'était très important, mais cela a ouvert pleins de choses. Parce que c'était assez strict avec Machine Head. Il y a beaucoup de choses que je ne pouvais pas faire.'' Demmel dit qu'il n'avait pas le droit de parler à la presse.

''Il y a eu un moment où nous prenions des libertés et faisions encore des interviews. C'est là que les pourparlers ont commencé, c'était insupportable. C'était juste comme,'Mec, je suis en train de pointer. Je vais me montrer. Quelles chansons veux-tu jouer ? D'accord. Cool. On va jouer les chansons. Quand sont les dates ? D'accord. ''Cool. Pour le dernier cycle, c'était le chèque de paie. C'était mon gagne-pain. Je n'aimais plus mon travail.'' Explique Phil.

Sur le plan musical, Demmel dit que les choses ont empiré pendant la phase d'écriture du dernier album de Machine Head, ''Catharsis'' de 2018.

''Après le début de l'écriture initiale de ce disque, il me semblait - à mon avis - qu'il y avait un programme pour la façon dont ce disque allait se dérouler et comment il allait sonner '', explique Phil. ''J'avais apporté une chanson assez rapide et electrisante que Dave[McClain, batterie] et moi ressentions vraiment.... C'était rapide et un peu thrashy. Et on m'a dit : ''Hé, on ne va pas jouer vite sur ce disque. Ça sonne trop métal''. Je suis donc parti en vacances de Noël et je suis revenu et certaines parties de cette chanson ont été ajoutées à une autre chanson maintenant. Et c'est, genre, ''Je suppose que cette chanson est partie maintenant.Il avait volé mes riffs pour cet autre morceau que je n'aimais pas beaucoup. Et c'est un peu comme ça que ça s'est passé, mec.''

Selon Phil, la décision d'adopter une approche musicale différente s'explique en partie par le succès de ''Is There Anybody Out There'', le single Machine Head de 2016, qui comprenait des lignes commentant le geste ''white power'' que Philip Anselmo avait posé sur scène plusieurs mois auparavant. Peu de temps après que la vidéo ''Dimebash'' d'Anselmo soit devenue virale, Flynn a téléchargé une réponse vidéo de onze minutes, dans laquelle il a traité Anselmo de ''grosse brute'' et décrit le comportement de Philip de ''putain de mal''.

Demmel a dit qu'il n'approuvait pas la façon dont Flynn a géré l'épisode. ''Je ne peux parler que pour moi-même dans ce sens, et j'avais mes propres opinions, qui étaient différentes de celles de Robb,'' dit-il. ''Et j'espérais qu'il aurait appelé Philip.''

Il continue :
''Je ne sais pas si je veux entrer dans les détails de ce qui s'est passé avant. Mais c'était aussi un point de discorde entre Robb et moi. Mais cela a peut-être divisé le groupe dans une direction que nous n'allions pas tous prendre. Et à partir de ce moment-là, c'était ''Y a-t-il quelqu'un qui n'est pas d'accord ? Et je n'ai jamais été d'accord avec cette chanson. Mais il a poursuivi, et surtout après, je suppose, il a vraiment explosé sur Spotify, donc ça a eu beaucoup de succès, et, il a dit 'Hey, ça marche', et,'Voilà ce que nous ferons maintenant'. Je pense que c'est à ce moment que nous sommes devenus plus un projet solo qu'un groupe.''

Phil a également dit que sa santé mentale a été affectée négativement par la décision de Machine Head de renoncer au circuit habituel des festivals et de jouer à la place ses propres spectacles ''An Evening With...'', sans groupes de soutien et des performances qui durent souvent deux heures et demi à trois heures.

''Nous ne faisions plus de festivals,'' dit-il. ''Nous ne jouions plus avec d'autres groupes. Nous étions à trois heures de route, et nous étions quatre ans à vivre seuls dans cette bulle. Et tu ne peux parler à personne. Je n'avais pas le droit de parler à la presse vers la fin ; c'était seulement Robb qui pouvait parler. Et tu commences à vivre dans cette bulle avec les mêmes 11 personnes. Je suis extrêmement claustrophobe. Mais alors tu vis dans le vide. Et on l'oublie un peu.... On regarde à l'extérieur de la bulle et on se dit : ''Oh mon Dieu ! Parce que vous êtes dans la bulle, mais une fois que vous sortez de la bulle et que vous regardez tout ce qui se passe et vous vous rendez compte que tout ce que vous faisiez, c'était pour l'argent. Et tu ne peux pas mettre un prix sur la liberté!''.

Selon Demmel, on lui a aussi fait sentir que ses capacités à jouer de la guitare n'étaient pas à la hauteur, ce qui l'a amené à douter de lui-même pendant une bonne partie de la dernière partie de son mandat chez Machine Head.

''Vers la fin, je ne me sentais pas assez bien pour faire partie du groupe, dit-il. ''Il y a eu beaucoup de critiques, beaucoup d'examens minutieux... Mais ça m'a vraiment fait comprendre que : ''Je dois être un meilleur guitariste. Et ça ne m'a jamais soulagé. Alors, à la fin, il y a eu toute cette histoire : '' Mec, suis-je digne ? Où est ma valeur personnelle ? Je suis bon à quel point ? ''Suis-je une merde ?''

Demmel a dit qu'il a finalement décidé de quitter Machine Head après avoir passé ''de nombreuses nuits à stresser'' à parler avec sa femme et parfois ''perdre le sommeil'' à cause de tout ce qui se passait avec le groupe. ''Et j'en suis arrivé au point où je n'en pouvais plus '', explique-t-il. ''C'est malsain pour moi physiquement, c'est totalement malsain pour moi mentalement, et ça fait des ravages dans ma famille maintenant, et c'est là que je dois fixer les limites, '' dit-il. ''Ce n'est pas drôle, et je dois quitter mon travail. Je suis allé directement chez Robb. J'ai fait part de ma décision. Il a essayé de me dissuadé, mais j'avais déjà pris ma décision. J'ai remercié Robb, de m'avoir accepté en 2003 et d'avoir passé toutes ces années dans le groupe. Je lui ai dit que j'étais extrêmement reconnaissant.''

Flynn est le seul membre original restant de Machine Head, qui a été formé au début des années 1990 dans la région de la baie de San Francisco.

Robb n'a pas encore annoncé le remplacement de Demmel et McClain, qui a également quitté Machine Head en novembre.

Comme indiqué précédemment, VIO-LENCE se réunira pour deux concerts au Oakland Metro à Oakland, Californie en avril. Le groupe comprendra Demmel, le chanteur Sean Killian, le bassiste Deen Dell, le batteur Perry Strickland et le guitariste Ray Vegas.