NONSENSE, nouvel EP et release party !
Peetoff
Journaliste

Créé le 07/02/2019
5999 vues

Après un premier EP salué par la presse Metal suivi de prestations live remarquées (première partie de TEXTURES en 2014 et 2016, ouverture du Sylak Open Air en 2016), le quintet lyonnais de Metal Progressif / Djent revient le 8 février 2019 avec son nouvel EP ''Away from black days''.

NONSENSE affirme son esthétique musicale et son imaginaire puisés dans les mouvements ''prog'' des années 70 à aujourd'hui, en passant par des changements d'atmosphères à la PINK FLOYD, la rythmique infernale de MESHUGGAH et le travail de matière presque mystique de GOJIRA.
Avec ce nouvel EP, les cinq musiciens de NONSENSE jouent entre les ambiances pour nous emmener dans les tourments psychologiques d'un personnage à la dérive, véritable produit de notre société actuelle.
« Away from black days » C'est moi, observant le désastre écologique et humain à travers un écran. « Away from black days » C'est moi, qui remet toujours au lendemain. « Away from black days » C'est mon inaction et ma souffrance interne.
Au fil des morceaux, NONSENSE nous parle cette l'horloge qui tourne au-dessus de nos têtes, qui nous fait passer à côté de l'essentiel, et qui nourrit nos angoisses et notre culpabilité. Le personnage va plonger dans un désespoir extrême, espérant qu'une solution émerge d'elle-même, aussi fataliste que surnaturelle, pour enfin immobiliser l'homme et lui laisser une dernière chance d'être en harmonie avec son environnement.

Ce nouvel EP 5 titres, financé en partie grâce au succès remporté par la campagne de financement lancée sur Ulule, comporte notamment la participation du guitariste virtuose Joe Tal (TEXTURES) sur le morceau ''Redeeming Light''.

Tracklist de l'EP :
1 - Coma
2 - The Urge
3 - Black Days
4 - Innate
5 - Redeeming Light feat. Joe Tal (Textures)

NONSENSE présenteront leurs nouveaux titres en live au Jack Jack de Bron (69) lors d'une release party prévue le jour de la sortie de l'EP, en compagnie des lyonnais de BUY JUPITER et des grenoblois de TITANS FALL HARDER.