MOVEMENTS : Lyric vidéo "No Silhouette" (B-Sides Version)
Stephane Masson
Journaliste

Créé le 20/08/2021
1246 vues

Le groupe MOVEMENTS, originaire de Californie du Sud, a sorti aujourd'hui, le 20 août, un 7" de ses faces B via Fearless Records. Il comprend deux nouveaux titres - "Panic" et "No Silhouette".

Le 7" est disponible en deux configurations : Grape Candy Purple, limité à 500 exemplaires, et Coke Bottle Clear, limité à 500 exemplaires.

Les deux chansons ont été enregistrées lors des sessions de l'album le plus récent du groupe, No Good Left to Give, décrit comme un " pas en avant pour le groupe " par Brooklyn Vegan. Ces morceaux n'ont pas été retenus à l'époque, mais Movements savait qu'ils les utiliseraient un jour

Le chanteur Pat Miranda explique comment ces titres ont pesé dans le processus créatif global du groupe, partageant : " En 2017, lorsque nous sommes entrés en studio pour enregistrer Feel Something, nous sommes arrivés avec seulement 7 ou 8 chansons prêtes à l'emploi. Nous étions pressés par le temps pour finir d'écrire quatre autres chansons en studio afin de terminer le disque. Quelques années plus tard, lorsque nous avons entamé le processus d'écriture de No Good Left To Give, nous avons décidé d'être trop préparés pour le studio afin de maximiser le temps de production."

Il ajoute : "Nous avons tous les quatre passé près d'un an à écrire et à enregistrer des démos pour les amener au studio, et tout au long de ce processus, nous avons fini par écrire environ 18 chansons. Cela nous a permis d'entrer en studio, de passer en revue tout ce que nous avions, et de réduire le disque aux chansons que nous estimions être les meilleures. On a fini par enregistrer 14 chansons, mais on n'en a mis que 12 sur le disque. Les deux chansons qui n'ont pas été retenues sont "Panic" et "No Silhouette", et nous sommes ravis d'être enfin en mesure de les présenter au public".

En ce qui concerne " Panic ", Miranda explique que la chanson ressemblait à d'autres titres de Movements et que " le sentiment général et le message de la chanson étaient ceux que nous avions déjà exprimés dans d'autres chansons ", C'est pourquoi elle n'a pas été retenue sur l'album, mais elle est restée une des chansons préférées du groupe. Il explique : "Le but de NGLTG était d'être frais et nouveau, et 'Panic' est une chanson qui ressemble plus à une extension de notre musique précédente qu'à une progression. Ceci étant dit, nous aimons tous cette chanson ! Elle est optimiste, entraînante et amusante, mais les paroles transmettent un message différent. La chanson explore les tenants et aboutissants de la vie dans un état constant d'anxiété. Nous parlons de l'idée que l'inquiétude, le stress, les crises d'angoisse - bien que la plupart du temps incontrôlables - deviennent presque une habitude et quelque chose dont il semble impossible de se défaire."

En ce qui concerne "No Silhoutte", Miiranda déclare : "C'est une chanson qui, selon nous, ne correspondait pas à l'environnement sonore du reste de l'album. Elle est légèrement plus "pop" que le reste de la musique. Nous pensions qu'elle n'avait pas de rapport avec le thème général de l'album et nous avons donc décidé de la laisser de côté. La chanson elle-même traite de la perte d'un être cher du point de vue de quelqu'un qui n'est pas concerné par la situation. Il s'agit de voir quelqu'un que vous aimez perdre quelqu'un qu'il aime, et d'être là avec lui à travers tout ça. L'idée était la suivante : "Si tu vis l'enfer, je viens avec toi".

Movements est intimement impliqué dans la sélection des illustrations, de l'imagerie, de l'image de marque et des vidéos pour toutes leurs sorties - et l'effort des faces B n'était pas différent.

"La pochette de l'album pour NGLTG était une série de photos prises par notre photographe de tournée et cher ami Anthony Purcella", dit Miranda. "Inspirés par les collages réalisés à partir de coupures de magazines vintage, nous avons choisi de prendre des photos de deux sujets, puis de les déchirer et de les coller ensemble pour créer des œuvres d'art visuellement intéressantes."

Miranda poursuit : "La pochette de l'album NGLTG est très lumineuse et audacieuse. Nous voulions conserver le même thème pour les faces B, mais nous avons décidé de l'aborder dans un esprit opposé. Il était important pour nous que l'aspect collage soit toujours présent sur les faces B, mais nous voulions qu'il soit plus sombre, plus lunatique et plus intense. Les photos que nous avons utilisées proviennent du même tournage que les photos originales, mais nous avons spécifiquement choisi les clichés qui partageaient un sentiment similaire. Elles sont plus solitaires et froides. Créer ce contraste entre l'album et les faces B permet de définir la séparation. Ils sont censés être connectés, mais distants en même temps."

Facebook : www.facebook.com/MovementsCA/