'Moby Dick' de Led Zeppelin repris par Midnight Burst
Stephane Masson
Journaliste

Créé le 04/07/2020
310 vues

A la sortie du déconfinement Midnight Burst et Arthur du groupe 58 Shots ont réalisés cette reprise de Led Zeppelin.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Midnight Burst et 58 Shots en voici une petit description :

Midnight Burst est un trio Blues Rock Lyonnais.
Le groupe a débuté en duo en 2016 avec Nico Gigant alias Nikk Giggs (Guitare acoustique) et Stan Blaineau (Kit percussion washboard / stompbox / ride / caisse claire) dans un set électrique-acoustique en reprenant tous les classiques du blues et du rock des années 60 et 70.
Souhaitant proposer une version plus électrique, le duo accueille en 2017, Nicolas Mermoud à la batterie. Retrouvant ainsi la traditionnelle formation guitare / basse /batterie, le groupe entend rendre hommage au Blues en mélangeant ses racines du Delta au British Blues Boom des années 60 et 70. Le trio rythme ses prestations scéniques avec des longues improvisations, des fulgurances électriques et puissantes ainsi que des boogies endiablés à la cigar box guitar.
Après une cinquantaine de concerts en duo et en trio, le groupe prépare maintenant son premier EP de compositions personnelles.

Midnight Burst : www.facebook.com/midnightburstband/

58 Shots
C?est la valeur montante du ROCK de l?hexagone. D'ailleurs, les anglais (qui maîtrisent le rock comme nous en France on maîtrise le fromage et le vin) ne s'y trompent pas...
la célèbre revue « Classic Rock Magazine » les définit comme « Premier relayeur en France du Rock'n'Roll High Voltage ».
Les même anglais n'hésitent pas à faire figurer le titre « I don't Need Anybody » dans une compilation des « Up and coming Bands » distribué à 100 00 exemplaires à travers le monde. L'album sur lequel figure ce titre, traverse l'atlantique et est programmé sur les ondes du « High voltage Rock?n roll radio show » au Kansas !
Le nouvel album et le clip éponyme « « You Don't Mess with The Lion » sort et est immédiatement plébiscité par la presse nationale. Guitarist Mag résume l'accueil de ce disque en annoncant « 58 Shots monte en puissance avec cet album »
Dès lors, le groupe se produit en concerts et en festivals avec au passage de belles 1ères parties (Stevie Cochran, Eddy and the Hot Rods, Johnny Winter, Gotthard, Christophe Godin, The Quireboys, Bona Fide, Fred Chapellier ou Deborah Bonham).
Le groupe a également été choisi pour ouvrir toutes les dates de la tournée française d?Electric Guitars avec Soren Andersen (Glenn Hughes Band) dont une date inoubliable au Bus Palladium (Paris).
C'est la REVELATION : ce groupe est fait pour la scène !!!!
Les festivals s?enchainent (Musicool, La Vouivre, Raimesfest, Guitare en scène ou le festival de la Paille?)
Leur concert au Festival de la paille devant plus de 9 000 spectateurs va leur permettre de sortir un DVD live qui regroupe leur concert et les clips du groupe.
France 3 qui couvrait l'évènement les a décrit comme l'une des meilleures prestations de cette édition !
Parallèlement à la préparation de leur prochain album (ils sont en pleine composition), les tournées continuent avec entre deux magnifiques « UK Tour » qui après la mémorable date d'Édimbourg, se termine par un sold out à Evesham.
Le Projet Fou ! les 06 et 07 mai 2016, parrainé par le Moloco, le groupe s'est associé au Clavier Nicolas Pourret et au chef d'Orchestre Frédéric Bouton pour donner deux concerts exceptionnels du « Concerto For Group and Orchestra » de Deep Purple, accompagné par 72 musiciens de l'orchestre d'harmonie de Beaulieu Mandeure.
Les deux soirées refusent du monde ! soit plus de 800 personnes qui ont fait le déplacement ! l'idée de tourner avec ce projet tout en continuant les tournées « Rock » est lancée...
Et tellement d'autres choses à dire...

58 Shots : www.facebook.com/58shots/