Manowar poursuit les organisateurs du Hellfest en justice
Enora
Journaliste

Créé le 21/07/2019
65448 vues


Au-delà de son succès, l'édition 2019 du Hellfest Open Air Festival a été marquée par l'annulation de dernière minute du concert de Manowar, remplacé au pied levé par Sabaton, qui avait déjà assuré un show brillant lors du Knotfest France dont la première édition se tenait la veille, le jeudi 20 juin. Si cela a fait de Manowar la risée des festivaliers et, à plus grande échelle, des fans de Metal, il semble que l'affaire prenne une tournure bien plus sérieuse puisque le groupe aurait décidé d'intenter une action en justice contre les organisateurs du festival qui avaient déclaré que le groupe « avait décidé de quitter le site » en annulant leur set pour « des raisons indescriptibles », ce que les musiciens n'avaient pas tardé à contester.

Le bassiste Joey DeMaio a révélé la nouvelle de cette action en justice lors du concert du groupe ce samedi 20 juillet à Istanbul en Turquie, s'adressant au public et annonçant les intentions du groupe suite à l'incident du mois dernier : « Quand les gens parlent du fait que Manowar quitte un concert sans jouer pour une raison stupide, ils ont la tête dans le c*l », a déclaré DeMaio. « Manowar a joué son premier show devant sept personnes ! Sept ! Ok, l'un d'entre eux était notre manager; l'autre était un barman. Si quelqu'un dit: « Manowar doit avoir une grande scène. Manowar doit ceci. Manowar doit cela. Manowar doit… » Non, nous devons traiter nos fans comme ils le méritent et nous devons avoir un promoteur qui honore ses contrats et ne suit pas seulement sa logique. C'est la p****n de réalité. »

Il continue ainsi : « Nous avons signé un contrat dans le sang en 1983, et la raison pour laquelle j'ai signé ce contrat, c'est parce que je voulais que le monde sache que Manowar est le groupe qui ne b*****a jamais ses fans et ne jouera jamais de musique de m***e ou ne fera pas que les fans aient à subir un son de m***e et de mauvaises lumières ! […] Je n'ai vu aucun de ces p****n de promoteurs signer un contrat aussi sérieux, mais ils sont contents de dire de la m***e à propos de certaines personnes. Je n'étais pas invité à la conférence de presse du Hellfest - juste pour que vous le sachiez - mais ils seront invités à la mienne parce que je veux que le monde connaisse la p****n de vérité, je veux que tout le monde sache exactement ce qui s'est passé là-bas. Ce sont les promoteurs qui ont posé tous les problèmes - pas Manowar. »

Et le bassiste ne s'arrête pas là dans sa déclaration : « Maintenant, je veux que vous pensiez à quelque chose : nous avons joué, rien que pour cette tournée, 30 shows différents – 30 concerts dans 13 pays. Nous avons joué un spectacle en Israël ; nous n'avons eu aucun problème. Nous avons joué neuf spectacles en Russie - pas de problème. Un spectacle en Ukraine – toujours pas de problème. Un spectacle en Biélorussie, deux en République tchèque, cinq en Allemagne, au Danemark, quatre en Norvège. Nous avons joué devant 650 personnes au p****n de pôle Nord dans une ville de deux mille habitants et quatre mille ours polaires, okay ? Alors ne me dites pas que les Manowar sont des p****n de divas ! Nous sommes allés là-bas parce que nous voulions jouer pour les gens qui y vivent car ils n'ont jamais eu de concert de Heavy Metal. Nous avons donné quatre concerts en Norvège, deux en Angleterre, un en Suisse, un en Grèce, un en Bulgarie et nous sommes ici sur scène ce soir en Turquie. Alors, dites-moi qui a tort. Vous pensez que c'est Manowar ? C'est faux! Il y a eu un problème dans un seul p****n de pays, alors vous me dites qui l'a foutu en l'air. »

Après s'être exprimé plus que clairement sur le sujet, il fait part de la décision du groupe de prendre des mesures drastiques : « En réalité, nous avons intenté une action en justice contre les organisateurs du Hellfest. On ne rigole pas. Ces gens essaient de b****r nos fans... Personne ne joue avec Manowar. Nous ne donnerons pas à nos fans moins de 100% de ce que nous avons à leur offrir. Nous ne ramassons la m***e de personne. Et je suis désolé que des gens soient venus du monde entier. Vous ne savez pas à quel point je suis désolé, à quel point Eric [Adams] est désolé, à quel point Anders [Johansson] est désolé, EV [Martel], tout notre foutu loyal équipage. Nous nous sentons terriblement déçus que les choses aient pris cette tournure. Des gens de partout dans le monde se sont envolés pour se rendre à cet endroit, et Manowar n'a pas joué. Mais vous savez quoi? Nous en souffrons et les vrais fans en souffriront avec nous. »

« Je crois que nous allons gagner ce procès, et quand nous le ferons, nous allons prendre de l'argent et nous allons trouver un pays et nous allons trouver une ville dans ce pays qui nous voudra nous accueillir, et nous allons jouer un concert gratuit, et tout le monde est invité p****n ! Je vous donne ma p****n de parole qu'on va le faire ! Vous pouvez croire en mon nom, Eric, E.V., Anders et l'équipage de Manowar - le fidèle équipage que nous avons depuis 30 ans - nous ferons ce à quoi nous nous sommes engagés. N'écoutez pas ces p****n de c******s s'en donner à coeur joie sur Internet avec des rumeurs sur Manowar. Aucun de ces c******s n'était là. Ont-ils une copie de notre contrat ? Étaient-ils dans les coulisses ? Ont-ils vu ce qui s'est passé ? Non. Ils n'ont rien de mieux à faire que de jouer avec leurs p****n de petites b***s et de balancer de la m***e sur internet. Mais nous sommes le groupe qui s'est présenté avec huit putains de camions, prêts à jouer. Et devinez quoi ? Nous n'avons jamais annulé. Ouais, c'est vrai. L'annonce est venue d'eux, sur leur site. Mais c'était bien que certaines personnes disent que nous avons annulé pour ne pas avoir à subir leur s*******e de fans. Alors peut-être que ces personnes devraient poser à ces e*****s quelques questions sur ce qui s'est réellement passé. »

Après cette longue déclaration, que vous pouvez retrouver dans la vidéo ci-dessous, il résume : « Je suis désolé de prendre votre temps avec ça, mais la f****e vérité doit être dite. Et très bientôt, ce procès sera rendu public. Vous pouvez tous aller sur Internet et le lire vous-même. Et tous ceux qui nous ont énervés et qui en ont marre vont manger de la m***e quand ils verront ce qui se passe réellement. »