Iced Earth et Demons & Wizards ne figurent plus sur la liste des artistes actuels du label,Century Media Record!
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 20/01/2021
449 vues

Iced Earth et Demons & Wizards ne figurent plus sur le site web de Century Media Record suite à la participation du guitariste Jon Schaffer à l'émeute du Capitole au début du mois. Century Media semble avoir effacé toute trace des deux groupes, dont Schaffer est l'un des membres fondateurs. Iced Earth et Demons & Wizards ne figurent pas sur la liste des artistes actuels du label, ni sur celle des anciens artistes de Century Media. Les produits des deux groupes ne sont plus disponibles sur la boutique en ligne de Century Media.

Une déclaration officielle n'a pas encore été publiée par la maison de disques.
Jon Schaffer est actuellement en état d'arrestation par le FBI et est soupçonné d'avoir lancé un "bear spray" pendant l'émeute pro-Trump. Schaffer fait face à six chefs d'accusation, notamment : entrer ou rester sciemment dans un bâtiment ou un terrain soumis à des restrictions sans autorisation légale ; perturber la conduite ordonnée des affaires du gouvernement ; commettre sciemment un acte de violence physique contre une personne ou une propriété dans un bâtiment ou un terrain soumis à des restrictions ; entrer avec violence et avoir une conduite désordonnée dans un bâtiment du Capitole ; commettre un acte de violence physique dans un bâtiment du Capitole ; et défiler, manifester ou dresser un piquet dans un bâtiment du Capitole.

Le Southern Poverty Law Center, une organisation qui identifie régulièrement les groupes haineux et autres menaces domestiques à la civilité, a déclaré ceci des Gardiens du Serment :

"The Oath Keepers, qui compte parmi ses membres des dizaines de milliers d'anciens et actuels responsables de l'application des lois et de vétérans militaires, est l'un des plus grands groupes anti-gouvernementaux radicaux aux États-Unis aujourd'hui. Alors qu'elle prétend seulement défendre la Constitution, l'organisation entière est basée sur un ensemble de théories de conspiration sans fondement sur le gouvernement fédéral travaillant à détruire les libertés des Américains."

Avant les événements du 6 janvier, Schaffer a participé à un rassemblement pro-Trump à Washington D.C. le 15 novembre, huit jours après que la course présidentielle ait été lancée pour Joe Biden. Il y a donné une interview vidéo au média allemand Die Welt, expliquant en détail les raisons de sa présence et ses réflexions sur les risques de violence lors du rassemblement.

"Je m'appelle Jon Schaffer. Je viens de l'Indiana.

Un groupe de voyous et de criminels a détourné ce pays il y a longtemps. Maintenant ils font leur grand coup, et ça n'arrivera pas. Et c'est ce qui se passe. Ce sont des mondialistes. Ce sont les ordures de la terre. Ce sont les criminels qui sont derrière tous les frais frauduleux sur les devises, ils sont derrière toutes les guerres, ils sont derrière toute la merde, ils sont derrière les tactiques de division et de conquête, derrière la division raciale. Tout cela n'a pas de sens, c'est de la merde.

Les gens doivent se réveiller et sortir de la matrice, parce qu'ils vont tomber. Ils ont fait le choix. Ils s'en prennent aux mauvaises personnes ici - croyez-moi sur ce point. Et nous avions besoin que ce soit ouvert comme ça - fraude ouverte, vol ouvert. Parce que maintenant on vous voit, et vous allez tomber. Notez bien ce que je dis.

Si quelqu'un veut amener la violence, je pense que nous sommes nombreux ici à être prêts à le faire. Nous ne voulons pas cela, mais s'ils l'amènent, nous allons y répondre - croyez-moi.
Je pense que cela va au-delà du Président Trump. Le président Trump est un populiste. Ce n'est pas un républicain typique. Il n'est pas l'establishment. Il ne va pas déclencher des guerres partout, comme ils le font. Ce qui est drôle, c'est de savoir où sont tous les démocrates qui étaient contre la guerre ?
Il y a tellement de haine pour Trump, c'est tout simplement ridicule. Il a affaire à une mafia criminelle qui est dans l'ombre et qui dirige le monde, franchement, depuis très longtemps. Ils veulent détruire toute notre souveraineté et mettre en place un gouvernement mondial.
Nous ne l'aurons pas. Nous pouvons toujours faire des affaires ensemble, les pays peuvent toujours être en paix, mais nous n'allons pas fusionner dans un système mondialiste et communiste. Cela n'arrivera pas. Il y aura beaucoup de sang versé, si on en arrive là - croyez-moi.
Le peuple américain n'acceptera pas ces conneries - une fois qu'il aura compris ce qui se passe réellement. C'est donc là que nous en sommes. Personne ne veut cela, mais ils nous poussent à un point où nous n'avons plus le choix."