Amazonia : le nouveau single de Gojira
Hell Haine
Journaliste

Créé le 26/03/2021
458 vues

Gojira sort aujourd’hui « Amazonia », nouveau single issu du très attendu Fortitude, nouvel album disponible dès le 30 Avril via Roadrunner Records. « Amazonia » est d’ores et déjà disponible sur toutes les plateformes de streaming, accompagné d’un clip réalisé par Charles De Meyer entre la France et le Brésil. Afin de restituer une vision sans filtre et au plus proche des luttes des tribus indigènes, De Meyer a collaboré avec de multiples cinéastes (Vincent Moon, Hauxplay, Jennifer Kumiko Hayashi et Ninja).

Avec « Amazonia », Gojira s’ancre dans la crise qui impacte l’Amazonie et ses communautés indigènes. Tous riffs dehors, entrelacés d’instruments folk et traditionnels, de rythmes groove-metal, le titre nous plonge dans une atmosphère riche, au thème pourtant loin d’être idyllique.
Joe Duplantier, chanteur et guitariste du groupe, y chante le péril dans lequel se trouve la forêt : « The greatest miracle/ is burning to the ground. » Les bénéfices générés par le titre seront reversés à l’organisation non-gouvernementale The Articulation of Indigenous Peoples of Brazil (APIB) qui défend les droits culturels et environnementaux des tribus indigènes d’Amazonie dont les souffrances sont multiples : dépossession de leurs terres, déforestation, travail forcé, violence et harcèlement.

En parallèle du titre et sa vidéo, Gojira lance deux initiatives de récoltes de fonds pour l’ONG APIB. Via la plateforme de campagnes caritatives Propeller, le groupe supervise une mise aux enchères caritative d’un mois d’objets uniques appartenant au quatuor et à des musiciens qui leur sont proches. L’action est lancée aujourd’hui avec une guitare signature Joe Duplantier gravée par Duplantier lui-même avec un visuel célébrant la diversité de la faune amazonienne.
On y retrouve également une basse Nash Guitares appartenant à Robert Trujillo de Metallica et gravée par sa femme Chloé Trujillo, un tirage exclusif d’une photo de Randy Blythe de Lamb Of God signé par l’intéressé ou encore un casque de moto rockhard Slayer en édition limité. De nouveaux objets seront dévoilés chaque semaine. Plus d’informations et la liste des enchères sur : propeller.la/gojira.

Enfin, Gojira lance également une lithographie en tirages limités au profit de l’APIB et qui verra les noms des 500 premiers fans à l’acheter ajoutés au design final. Ces tirages exclusifs sont disponibles ici : gojira.lnk.to/poster.
“C’est un appel à l’unité » rajoute Joe Duplantier. « La communité musicale n’est jamais aussi puissante qu’unie pour une cause commune comme celle-ci ! Tant de nos amis, de grand artistes ou groupes, ont répondu à l’appel sans hésitation en cédant certains de leurs instruments. Il s’agit d’un effort collectif incroyable de la part de notre entourage !”
Ces actions concrètes s’insèrent dans la tradition qui infuse la carrière de Gojira depuis le début, celle d’utiliser la musique comme moyen de véhiculer un engagement environnemental, en ne faisant pas que tirer la sonnette d’alarme mais bien en incitant les auditeurs à prendre part à l’action. « Il n’était pas question de simplement sortir un titre intitulé « Amazonia » sans agir concrètement sur le sujet » commente Joe Duplantier « Notre responsabilité en tant qu’artistes est de donner des pistes d’action à ceux qui nous écoutent. »

« Amazonia » fait suite à « Born For One Thing », premier single de l’album sorti le mois dernier accompagné d’une vidéo réalisée par Charles De Meyer entre la France et la Belgique. Les deux titres sont désormais disponibles instantanément avec la pré-commande de Fortitude, leur premier album en 5 ans faisant suite à Magma sorti en 2016 et qui leur a valu deux nominations aux Grammy Awards.

Enregistré et produit par Joe Duplantier au Silver Cord Studio, le QG de Gojira situé dans le Queens et mixé par Andy Wallace (Nirvana, Rage Against The Machine), Fortitude et ses 11 chansons exhortent l’humanité à imaginer un monde nouveau et à le concrétiser. Les bases de ce nouvel album remontent à l’année dernière et la sortie surprise du single « Another World », que NPR a qualifié de « banger apocalyptique ». De son côté, Stereogum faisait de Gojira « l’une des institutions métal les plus importantes du siècle ».
Fortitude s’inscrit directement dans la pure tradition des albums du groupe, faisant de la musique un moyen d’appuyer leur engagement environnemental, avec des titres tels que « Amazonia » et « The Chant », témoignages de situations critiques incitant leurs auditeurs à passer à l’action.

En 2016, Magma et son introspection unique conféraient à Gojira une force nouvelle et un succès décuplé. Intense et personnel, l’album tissé à la mémoire de la mère des frère Duplantier s’est révélé être un douloureux tournant dans la carrière du groupe. S’ensuivent deux nominations aux Grammy Awards pour « meilleure performance metal » et « meilleur album rock » et une entrée à la première place du classement Billboard « albums hard rock » la semaine de la sortie, une première pour un groupe français. Le 6e LP du groupe se révèlera être un des albums les plus acclamés de 2016, il a d’ailleurs été nommé album de l’année par Metal Hammer.

2021 verra également Gojira suivre Deftones sur la route lors d’une tournée US intensive. Le quatuor devait également se produire aux Nuits de Fourvière en 2020 aux côtés de Mastodon et Baroness.. Vous pouvez en découvrir plus sur cette ONG : apiboficial.org/