Comment les Grammy Awards 2019 ont essentiellement ignoré le Rock et le métal!
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 11/02/2019
2614 vues

Ce n'était certainement pas la plus grande soirée de la musique rock. Et pas seulement parce que le genre a été exclu des principales catégories des Grammy Awards 2019. Les rockers ne faisaient pas partie du tout de l'émission.

Toutes les catégories, sauf une, avec des nominations de groupes de rock ont été présentées pendant la partie pré-show de l'émission. Les Red Hot Chili Peppers étaient le seul groupe de rock à figurer au programme principal, et ils ont joué avec Post Malone. Ni Vinnie Paul ni Pegi Young n'ont été mentionnés dans la vidéo commémorative.

Pour couronner le tout Greta Van Fleet a perdu le prix du meilleur nouvel artiste. À ce moment-là, la soirée prenait un sale tournant et on était pas loin du bain de sang!

L'édition élargie ''Locked N' Loaded'' de ''Appetite for Destruction'' de Guns N' Roses a été passée sous silence pour ''Weird Al'' Yankovic ( No Comment ), dans la catégorie du meilleur coffret. Le documentaire d'Eric Clapton, ''Life in 12 Bars'', a perdu contre un documentaire de Quincy Jones dans la catégorie meilleur film musical.
La bande originale de la retransmission en live de Jesus Christ Superstar, diffusée par NBC, qui mettait en vedette Alice Cooper, n'a rien eu non plus.

Même la bonne nouvelle est arrivée avec un goût amer, High on Fire a remporté la victoire dans la catégorie des meilleures performances métal, remportant leur premier Grammy après une longue carrière de deux décennies. Des images comme celle du haut, cependant, montrent un théâtre largement vide. Greta Van Fleet a également remporté le meilleur album rock plus tôt dans la journée, mais la prod a un peu foiré le lancement du titre, puisque c'est ''Back in Black'' d'AC/DC qui a été diffusé!!!!

Les nouvelles n'étaient pas toutes mauvaises. Greta Van Fleet a remporté le prix de l'album de l'année, le regretté Chris Cornell a remporté le prix de la meilleure performance rock et Sting le trophée du meilleur album reggae pour sa collaboration avec Shaggy. Mais cela ne compense pas à quel point les choses ont mal tourné pour la musique rock.

Malheureusement, à certains égards, le fait d'être ignoré n'est pas vraiment nouveau. Plusieurs groupes ont été laissés pour compte dans le passé, notamment Jeff Hanneman de Slayer et Paul Gray de Slipknot.