Bloodhype sort aujourd'hui son nouveau clip "Delicate Creature"
Anaelle
Journaliste

Créé le 19/06/2020
202 vues

Privé de scène à cause du COVID 19, le quatuor d'indie-rock berlinois s'est enfermé dans le studio mythique Hansa (David Bowie, U2, Iggy Pop, Depeche Mode...) pour y enregistrer ce nouveau single. Le clip - par son traitement d'image rétro - témoigne ainsi de cette inspiration nouvelle, puisée dans le passé, dans ce studio imprégné par la créativité des artistes légendaires qui s'y sont succédés.

Côté son, Delicate Creature s'inscrit dans la même lignée que ses prédécesseurs Hate Candidate et Violent Heart : Riffs de guitares tranchants, basse post-punk et refrain fédérateur à base de synthés 80'.

À une époque d'incertitude et de souffrance, la seule chose dont vous pouvez être sûr, c'est que le grand art suivra. Le quatuor berlinois BLOODHYPE est, comme tous les autres artistes, confronté à un scénario sans précédent. Après deux étés de festivals, plusieurs tournées et une tournée des clubs allemands à guichets fermés, l'avenir de la musique live en 2020 est dans les limbes, et BLOODHYPE rattrape le temps perdu en studio.

I told you I?m a believer
Told you I?d protect
You from it all

Après le chatoyant Violent Heart inspiré des années 80, voici Delicate Creature, un single d'été de crise, imprégné d?une heureuse mélancolie et nostalgie. Le riff de guitare, tranchant et rafraîchissant comme un poignard à glace, coupe la basse post-punk-esque et prépare le terrain pour les arpèges de synthétiseur qui rempliront les refrains. La voix d?Elmar Weyland flotte au-dessus de la scène à néons, coupée par l'angoisse alors qu'il chante un monde de relations toxiques, de hauts et de bas - un triangle impossible auquel il ne peut échapper.