Allegaeon : Vidéo acoustique " In Flanders Fields "!
Rose De Lacfeld
Journaliste

Créé le 08/01/2021
144 vues

En décembre dernier, Allegaeon a sorti un nouveau single numérique, "Concerto in Dm" - avec la chanson titre et la face B "In Flanders Fields". Le groupe a maintenant lancé une vidéo acoustique pour "In Flanders Fields" (filmée par Matthew Zinke).
Greg Burgess (guitares) commente : "En 1915, le poète et médecin militaire canadien Major John McCrae a perdu un de ses meilleurs amis à cause d'un obus d'artillerie allemand, lors de la deuxième bataille d'Ypres. Inspiré par le chagrin, McCrae a commencé la première ébauche de "In Flanders Fields". Trois ans plus tard, le poème a eu un tel impact que les gens ont commencé à honorer les soldats en portant des coquelicots sur leur revers.

Étant originaire des États-Unis, je n'étais pas au courant de ce poème et de cette tradition, jusqu'à ce que nous soyons en tournée au Canada avec NeObliviscaris en 2018. Après avoir été bloqué par une tempête de verglas à Ottawa, on m'a présenté ce poème et il a touché une corde sensible chez moi - inévitablement ce morceau du même nom a suivi. Quant à la vidéo - avons-nous vraiment besoin d'une autre vidéo classique située dans un endroit magnifique, avec l'interprète les yeux fermés ? Probablement pas. Avons-nous besoin d'une vidéo où nous avons la juxtaposition d'un guitariste classique dans un endroit magnifique, tout en repprochant la mort technologique ? Un sondage dit... pourquoi pas !"

Le dernier album d'Allegaeon, "Apoptosis", est sorti en 2019 et a été acclamé par la critique. Enregistré chez Flatline Audio à Denver avec le producteur de longue date Dave Otero (Cattle Decapitation, Cephalic Carnage), "Apoptosis" est le cinquième long-métrage d'Allegaeon, et le premier à mettre en scène le bassiste Brandon Michael. "Musicalement, Brandon apporte une nouvelle dimension énorme", s'enthousiasme le chanteur Riley McShane. "Il a une connaissance musicale et une maîtrise stylistique très étendues qu'il utilise avec un goût excellent, ce qui donne vie à de nombreuses chansons d'Apoptosis". Le disque comprend également une apparition de la guitariste classique Christina Sandsengen, qui joue en duo avec le guitariste Greg Burgess sur "Colors of the Currents".
"Sur ce disque, j'étais plus ouvert aux nouvelles idées que nous n'aurions peut-être pas utilisées dans le passé", déclare le guitariste Michael Stancel. Plutôt que de supprimer quelque chose parce que "ce n'est pas assez Allegaeon", je prenais du recul pour voir si cette idée correspondait à la chanson et décider si elle valait la peine d'être conservée. Cette mentalité m'a permis d'ajouter certaines de mes chansons préférées, parce que je me souciais moins de savoir si elles correspondaient à notre ancien son". Cette affirmation est confirmée par l'ensemble de l'album qui, tout en incarnant le son de base de l'Allegaeon qui a attiré les fans au cours de leur impressionnante carrière, pousse vers de nouveaux territoires, et ce avec une confiance infaillible. "Sur le plan thématique, ce disque est axé sur le contraste, et la musique le reflète parfaitement", déclare McShane. "Le chant est plus lourd que jamais, mais il y a aussi plus de sections propres. La batterie est plus rapide que jamais, mais aussi plus dynamique, et le jeu de guitare est plus bas et plus lent que sur la plupart des albums précédents, mais offre également de longues, mélodiques et belles sections tout au long".

En concert à Paris le 3 décembre 2021/ Gibus